Ecoutez Radio Sputnik
    Rencontre de Segueï Lavrov et de Peter Szijjarto à Budapest

    La Hongrie refuse de proroger automatiquement les sanctions antirusses

    © Sputnik . Сергей Кузнецов
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    11392
    S'abonner

    La Hongrie se prononce toujours contre la prorogation automatique des sanctions antirusses adoptées par l'UE.

    La Hongrie a décidé de ne pas reconduire automatiquement les sanctions antirusses, a déclaré le chef de la diplomatie hongroise Peter Szijjarto lors d'une conférence de presse avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

    "Nous n'accepterons pas l'application de la procédure automatique. Nous souhaitons une discussion et une décision au niveau politique le plus haut possible", a indiqué le ministre au terme de la rencontre avec son homologue russe à Budapest.

    Selon le chef de la diplomatie hongroise, son pays est intéressé à ce que les accords de Minsk soient respectés le plus rapidement possible et les sanctions antirusses levées.

    La Hongrie se prononce toujours contre la prorogation automatique des sanctions antirusses adoptées par l'UE. Ainsi, en mars  2016, M.Szijjarto a déclaré que la décision concernant les sanctions ne pouvait pas être prise au terme d'un travail caché au public: ce problème doit être évoqué au plus haut niveau politique. Par ailleurs, la Hongrie est considérée comme un des adversaires principaux des sanctions antirusses.concernant les sanctions ne pouvait pas être prise au terme d'un travail caché au public: ce problème doit être évoqué au plus haut niveau politique. Par ailleurs, la Hongrie est considérée comme un des adversaires principaux des sanctions antirusses

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    La Hongrie dit "niet" au renouvellement automatique des sanctions antirusses
    Bill Clinton: "la Pologne et la Hongrie veulent un gouvernement à la Poutine"
    Tags:
    sanctions antirusses, Peter Szijjarto, Sergueï Lavrov, Hongrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik