International
URL courte
4149
S'abonner

Un avion de ligne a évité une collision avec un avion-espion américain le 22 mai aux abords de la frontière orientale de la Russie. Le ministère russe de la Défense, qui observe une augmentation significative des vols de reconnaissance US dans la zone, exhorte les Washington à changer de comportement.

Le 22 mai, un avion américain RC-135 est sorti de la base aérienne de Kadena (Japon) pour effectuer un vol de reconnaissance. Il volait au-dessus du plan d'eau de la mer du Japon sans avoir allumer son transpondeur.

A l'approche de la frontière russe, le RC-135 a traversé la ligne aérienne internationale alors que deux avions de passagers l'empruntaient, en l'occurrence un avion de KLM (Tokyo-Amsterdam) et un avion de SWISS (Tokyo-Zurich). Une catastrophe aérienne aurait pu avoir lieu si les contrôleurs aériens russes du Centre régional des vols de Vladivostok n'étaient pas intervenus. Ils ont repéré le RC-135 alors qu'il volait à 10.000 mètres d'altitude et ignorait leurs appels. Ils ont alors changé le plan de vol d'un des deux avions civils afin d'éviter une collision, rapportent les médias russes.

Le porte-parole a fait remarquer que les vols des avions-espions américains n'étaient pas quelque chose d'inhabituel et s'effectuaient presque quotidiennement.

"Mais cette fois-ci, l'avion-espion américain a constitué une menace réelle de collision avec les avions de passagers, ce qui aurait pu provoquer une catastrophe", a-t-il souligné.

Après cet incident, l'attaché américain de la Défense a été convoqué au ministère russe où des responsables ont attiré l'attention des Etats-Unis sur la nécessité de prendre des mesures pour éviter la répétition de telles situations à l'avenir.

En avril dernier, le chasseur russe Su-27 avait intercepté un avion de reconnaissance américain Boeing RC-135 au-dessus de la mer Baltique. En outre, un P-8 Poseidon, un avion de reconnaissance faisant partie de l'aviation de patrouille de l'US Navy, avait été intercepté lors de sa mission dans l'espace aérien international par un chasseur russe MiG-31 près de la péninsule du Kamchatka.

Lire aussi:

Un énième patrouilleur US près de la Russie, "qui ne nuit à personne"…
Encore un patrouilleur US près de la Russie, l'attaché américain convoqué
Les pilotes d'un Boeing US reliant la France au Koweït s'endorment en plein vol
Un bombardier stratégique US s'écrase dans le Pacifique
Tags:
avions de ligne, collision, patrouilleur, Boeing RC-135U, RC-135, mer du Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook