International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
31553
S'abonner

Un groupe de membres du conseil régional de la Ligurie a déposé un projet de la résolution visant à reconnaitre la Crimée en tant que région russe et à annuler les sanctions antirusses, selon l'assesseur pour le développement économique de la Ligurie Edoardo Rixi.

L'initiative de déposer cette résolution appartient aux membres du parti la Ligue du Nord. Pour le moment, le document a été signé par 16 des 31 membres du conseil régional.

"La résolution sera votée le 7 juin. Nous sommes certains que ce document sera adopté", a estimé M.Rixi, le leader de la Ligue du Nord en Ligurie.

"La Russie est notre partenaire politique et économique le plus important. A notre avis, une Europe sans Russie n'est pas l'Europe. Je pense que l'Union européenne doit changer au plus vite sa position à l'égard de la Russie", a-t-il souligné.

L'homme politique a fait remarquer que beaucoup d'entreprises italiennes subissent des pertes importantes à cause des sanctions antirusses. "Notre région est étroitement liée avec la Russie depuis des siècles. Les Génois ont établi des liens culturels et économiques avec votre pays dès le Moyen Age. De plus, et c'est un fait intéressant, des Génois étaient implantés en Crimée. Pour nous il est important que le droit de la Crimée à l'autodétermination soit reconnu par tout le monde", a-t-il martelé.

La Crimée en mai
© Sputnik . Sergey Malgavko
La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77% des Criméens et 95,6% des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été "offerte" à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

Le 18 mai, la Vénétie a adopté une résolution sur la reconnaissance de la Crimée en tant que partie intégrante de la Russie.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

La Crimée bientôt reconnue par la plus importante région d'Italie?
Après la Vénétie, la Lombardie reconnaîtra-t-elle la Crimée russe?
Marine Le Pen prête à reconnaître la Crimée russe si elle est élue présidente
La Vénétie exhorte à reconnaître la Crimée en tant que partie de la Russie
Tags:
reconnaissance, projet de résolution, vote, Ligue du Nord (parti italien), Ligurie, Italie, Russie, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook