Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation après les événements du Nouvel an à Cologne

    L'Etat allemand doit récupérer le monopole de la violence

    © AFP 2019 Roberto Pfeil
    International
    URL courte
    Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)
    1201

    On ne pourra prévenir la violence que si l'Etat fait preuve de force, établit les limites de ce qui est permis et fait appliquer ses lois en dépit des résistances, estime l'historien allemand Jörg Baberowski, spécialiste des problèmes de sécurité.

    Dans des situations pareilles à celle de la nuit de Saint-Sylvestre à Cologne, l'Etat n'a pas rempli ses obligations, alors que la majorité des Allemands se sont avérés incapables de se défendre, a indiqué à Sputnik l'expert allemand Jörg Baberowski. 

    "Les gens qui peuvent compter sur le monopole de la violence exercé par l'Etat n'ont pas besoin de se battre eux-mêmes. En Allemagne, nous avons toujours eu une telle possibilité, mais la nuit du Nouvel an à Cologne, nous avons constaté que l'Etat a manqué à ses obligations", a déclaré l'interlocuteur de l'agence. 

    Selon le professeur, si de telles situations se multiplient, il est temps de s'entraîner à se défendre, en répondant à la violence par la violence. 

    "Il est tout à fait naturel en effet d'aider son prochain menacé au lieu de se détourner ou de fuir", a souligné M.Baberowski. 

    Et de préciser que les hommes en Allemagne devaient agir dans une situation où leurs femmes étaient menacées.

    "Il va sans dire qu'il faut avant tout appeler la police, mais parfois cela est bel et bien impossible. Alors il faut agir", a martelé l'expert. 

    Il a prévenu qu'il n'appelait en aucun cas à la violence contre les migrants. 

    "La plupart des migrants, quelle que soit leur nationalité, ne font de mal à personne, mais il faut indiquer les limites à des individus enclins à la violence", a conclu M.Baberowski.

    Dossier:
    Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)

    Lire aussi:

    Allemagne: les attaques de Cologne dopent les ventes d'armes d’autodéfense
    Carnaval de Cologne: la police enregistre 400 plaintes
    Harcèlements de Cologne: Pegida prépare une réponse
    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    Tags:
    loi, migrants, violences, police, Sputnik, Jörg Baberowski, Cologne, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik