International
URL courte
91246
S'abonner

Comme l'assaut de Raqqa est mené par les Forces démocratiques de Syrie, il est logique qu'après sa prise elle fasse automatiquement partie du système fédéral démocratique que nous créons dans le nord du pays, selon un responsable kurde.

Une fois libérée, la ville de Raqqa entrera dans le "système fédéral" créé dans le nord de la Syrie, a déclaré le porte-parole du Parti syrien kurde de l'Union démocratique du Kurdistan irakien Gharib Hassou.

Auparavant, les Forces démocratiques de la Syrie (SDF) de l'opposition armée, composées de détachements kurdes et arabes, ont annoncé une opération visant à libérer Raqqa, fief des djihadistes de Daech. L'offensive est soutenue par la coalition dirigée par les Etats-Unis, qui exécute des frappes aériennes sur les sites de Daech en Syrie et en Irak.

"Comme l'assaut de Raqqa est mené par les Forces démocratiques de Syrie, il est logique qu'après sa prise elle fasse automatiquement partie du système fédéral démocratique que nous créons dans le nord du pays", a déclaré le porte-parole.

Selon lui, "le régime de Bachar el-Assad ne pourra rien faire pour l'empêcher, car l'armée syrienne a été incapable de faire quoi que ce soit contre les djihadistes à Raqqa. L'armée syrienne ne participe pas à l'assaut de Raqqa, elle se trouve loin au sud de la +capitale des djihadistes+", a indiqué le porte-parole.

Selon ses informations, l'assaut se fera à partir de trois directions, le gros des combats se déroulant actuellement au nord de Raqqa, les kurdes et leurs alliés essayant de couper la région de Raqqa de la Turquie qui soutient les djihadistes en personnel et en munitions.

En mars, les trois zones autonomes du nord de la Syrie tenues par les Kurdes ont approuvé  la création d'une entité "fédérale démocratique", malgré les mises en garde de Damas. La communauté internationale, dont la Russie et les Etats-Unis a qualifié cette démarche de "prématurée".

Lire aussi:

Libération de Raqqa : la coopération USA-Russie compromise ?
Les Forces démocratiques syriennes ont lancé l’opération pour libérer Raqqa
Conflit au sein de Daech: 70 extrémistes s'entretuent à Raqqa
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Tags:
djihadisme, Gharib Hassou, Bachar el-Assad, Kurdistan syrien, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook