International
URL courte
0260
S'abonner

Les Yézidis de la région du Sinjar (nord-ouest de l'Irak) ont organisé un camp d'entraînement pour se préparer à défendre leur peuple contre les djihadistes du Daech.

Lors de l'offensive menée par les terroristes en août 2014, les Yézidis du Sinjar ont subi des pertes colossales. "Ils ont en revanche gagné une certitude: ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes", raconte la Tribune de Genève.

Le journal cite le leader des Unités de protection de l'Ezidkhan (terres yazidies) Haydar Shasho qui indique que plusieurs tentatives pour former des groupes d'auto­défense Yézidis ont été entreprises par le passé, mais les responsables locaux du Parti démocratique du Kurdistan (au pouvoir) ont "refusé toute initiative".

Le camp du Sinjar est financé par la communauté Yézidie, notamment la diaspora européenne. Cependant, les Unités de Haydar Shasho manquent cruellement de d'armes et de munitions.

"Ceux qui ont des armes chez eux les apportent, on se débrouille avec les moyens du bord", explique­t-il. Dans le même temps, même quand il y a des armes, "on ne fait pas tirer au fusil: les balles coûtent trop cher, on en a peu".

Selon M.Shasho, les Unités doivent rejoindre une autorité "officielle" afin de pouvoir recevoir un soutien financier ou matériel. "Nous devons faire partie soit du Ministère de la défense irakien, soit du Ministère des peshmergas kurdes", indique-t-il.

Les femmes prennent également part aux entraînements. A l'heure actuelle, les Unités comptent déjà 6.000 volontaires, dont plusieurs centaines de sexe féminin.

A terme, les Unités de protection de l'Ezidkhan ambitionneraient de devenir une force politique qui pourrait réclamer que la région du Sinjar devienne un gouvernorat à part entière, afin notamment de disposer d'un budget propre, rapporte la TDG.

Lire aussi:

Irak: l'Onu accuse l'EI de "tentative de génocide" contre les Yézidis
Yézidis: comment les victimes de Daech démarrent une nouvelle vie en Allemagne
Vian Dakhil: les Yézidis sont bien victimes d’un génocide
Refoulé faute de pass sanitaire, il blesse par balle deux agents de sécurité en Savoie
Tags:
Irak, Sinjar, Haydar Shasho, Etat islamique, Unités de protection de l'Ezidkhan, djihadisme, lutte antiterroriste, auto-défense, Yazidis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook