International
URL courte
2826
S'abonner

L’ex-dirigeant de l’Union soviétique et homme politique est interdit d’entrée en Ukraine pour cinq ans, annonce le service de sécurité ukrainien (SBU).

Presque 25 ans après la dissolution de l'URSS, les autorités ukrainiennes ont décidé d'interdire à son dernier dirigeant l'entrée dans leur pays pour ses propos concernant la Crimée.

"J'ai toujours été partisan de la libre-expression de la volonté du peuple, et en Crimée, la majorité de la population s'est prononcée pour la réunification avec la Russie. À la place de Vladimir Poutine, j'aurais fait la même chose dans cette situation", telles étaient les paroles de l'ex-dirigeant de l'URSS, publiées dans le Sunday Times, qui ont déclenché l'ire de Kiev.

"Suite à son soutien public de l'annexion de la Crimée, Mikhaïl Gorbatchev est interdit d'entrée en Ukraine pour cinq ans", a indiqué le SBU sur son compte Twitter.

L'interdiction n'a cependant pas trop déçu M. Gorbatchev, qui affirme avoir pris ses distances par rapport "à toutes ces querelles" et a souligné que ces derniers temps, il n'avait aucune intention de se rendre en Ukraine.

La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77% des Criméens et 95,6% des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été "offerte" à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954.

Lire aussi:

Gorbatchev: nul besoin de rééditer Mein Kampf
La cause du refroidissement Russie-Occident selon Gorbatchev
Mikhaïl Gorbatchev chante une chanson pour son anniversaire
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
interdiction d'accès, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Mikhaïl Gorbatchev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook