International
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
49860
S'abonner

Au lieu d'expliquer ses innombrables vols de reconnaissance près des frontières de différents pays, le Pentagone ne cesse de leur reprocher d'avoir intercepté ses avions d'une manière "dangereuse" …

Cette fois-ci, le Pentagone affirme que les chasseurs chinois qui ont intercepté un avion de reconnaissance américain en mer de Chine méridionale à la mi-mai ont violé un accord signé en 2015 entre les deux pays.

Ce texte régit les démarches à adopter en cas de rencontre aérienne entre les avions américains et chinois.

"L'examen de l'interception chinoise de l'un de nos appareils de reconnaissance a montré que l'opération avait été dangereuse, selon les critères du protocole d'entente avec la Chine et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI)", a dit à Reuters le porte-parole du département de la Défense américain Bill Urban.

Néanmoins, un porte-parole du ministère de la Défense chinois a déclaré jeudi que les avions chinois avaient agi de manière complètement professionnelle et conformément à l'accord passé entre les deux nations.

Les Etats-Unis accusent régulièrement Pékin de militariser la mer de Chine méridionale, tout en envoyant leurs navires de guerre dans les zones proches des territoires contestés. Pékin rejette les accusations américaines, reprochant à son tour à Washington d'attiser les tensions dans la région.

Ces derniers temps, le Pentagone a accusé aussi à plusieurs reprises les militaires russes d'avoir réalisé des manœuvres dangereuses à proximité des avions et des navires américains. Ainsi, la porte-parole du Secrétariat américain à la Défense a récemment annoncé "l'interception dangereuse et non-professionnelle par un Su-27 russe d'un avion de reconnaissance américain Boeing RC-135 au-dessus de la mer Baltique".

Le ministère russe de la Défense ne cesse d'exprimer que tous les vols des avions russes sont effectués "conformément aux normes internationales d'utilisation de l'espace aérien".

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Les USA menacent l'équilibre des forces au large de la Chine
Moscou explique à Washington comment éviter les incidents aériens
Où est l'approche "dangereuse" du Su-27 russe vers le RC-135 US?
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
litiges territoriaux, reconnaissance, interception, avions, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), Pentagone, Bill Urban, Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook