International
URL courte
701823
S'abonner

Les Forces aérospatiales russes ont mis un terme à presque toutes les livraisons illégales de pétrole syrien vers la Turquie, a déclaré l'ambassadeur de Syrie à Moscou, Riad Haddad, dans une interview à l'agence Sputnik.

Il a également fait état de la destruction de toutes les citernes utilisées par les terroristes pour le stockage du carburant.

"Il ne reste actuellement que quelques puits exploités par les djihadistes de l'Etat islamique pour vendre clandestinement du pétrole à l'étranger, y compris à la Turquie", a ajouté le diplomate.

Les médias avaient auparavant annoncé que des responsables officiels turcs participaient à l'achat du pétrole livré en contrebande. Des journalistes turcs avaient également accusé l’Organisation du renseignement national (MIT) d'avoir livré des armements aux terroristes en Syrie.

Un cessez-le-feu instauré à l'initiative de Moscou et de Washington entre les forces gouvernementales et les groupes armés de l'opposition est actuellement en vigueur en Syrie. Il n'en reste pas moins que la communauté internationale, en premier lieu la Russie, continue à combattre Daech.

Lire aussi:

Qui profite du trafic de pétrole de Daech?
Pétrole de Daech: les nouveaux documents qui accablent la Turquie
Les USA profitent du trafic de pétrole de Daech
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
Tags:
livraisons, contrebande, pétrole, Etat islamique, Organisation du renseignement national (MIT), Riad Haddad, Moscou, Russie, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook