International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
10855
S'abonner

Il est regrettable que l'Ukraine ait interdit à Mikhaïl Gorbatchev l’entrée sur son territoire et qu’elle ait élargi sa liste noire à des anciens dirigeants politiques, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

"J'ignore la position du président (russe Vladimir Poutine, ndlr) à l'égard de cette décision. Par ailleurs, on ne peut que regretter que la liste noire ait été élargie à ces anciens de la politique mondiale", a déclaré M.Peskov aux journalistes.

Le porte-parole du Kremlin a également souligné qu'il ne pouvait pas préciser si un entretien, entre le président russe Vladimir Poutine et l'ex-président de l'URSS, était attendu à ce sujet.

"Je n'ai rien vu sur ce point dans l'agenda du président", a-t-il déclaré.

Le 26 mai, l’ex-dirigeant de l’Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev a été interdit d’entrée en Ukraine pour cinq ans pour ses propos concernant la Crimée.

"J'ai toujours été partisan de la libre-expression de la volonté du peuple, et en Crimée, la majorité de la population s'est prononcée pour la réunification avec la Russie. À la place de Vladimir Poutine, j'aurais fait la même chose dans cette situation", telles étaient les paroles de l'ex-dirigeant de l'URSS, publiées dans le Sunday Times, qui ont déclenché l'ire de Kiev.

L'interdiction n'a cependant pas trop déçu M.Gorbatchev, qui affirme avoir pris ses distances par rapport "à toutes ces querelles" et a souligné que ces derniers temps, il n'avait aucune intention de se rendre en Ukraine.

La Crimée et Sébastopol ont adhéré à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77% des Criméens et 95,6% des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été "offerte" à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Les sept faits sur Mikhaïl Gorbatchev que vous ne connaissez pas
Mikhaïl Gorbatchev chante une chanson pour son anniversaire
Gorbatchev: l'isolement de la Russie est impossible
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
interdiction, liste noire, Mikhaïl Gorbatchev, Dmitri Peskov, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik