Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Levée des contre-sanctions russes? C’est donnant-donnant!

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    International
    URL courte
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)
    871212

    Dès que les partenaires occidentaux de la Russie auront levé leurs sanctions, la Russie annulera elle aussi toutes les restrictions en retour, a déclaré le président russe.

    "En ce qui concerne les sanctions, ce n'est pas à nous qu'il faut poser la question, ce n'est pas nous qui les avons introduites. Nous avons pris des contre-mesures. Dès que nos partenaires seront assez mûrs pour inverser leurs décisions et qu'ils annuleront les restrictions à l'encontre de la Russie, nous adopterons tout de suite une démarche analogue", a indiqué M.Poutine lors d'une conférence de presse organisée à l'occasion de sa visite en Grèce.

    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a annoncé vendredi que le gouvernement russe préparerait des propositions concernant la prolongation des sanctions russes contre l'Union européenne jusqu'à la fin 2017. L'annonce de la nouvelle prolongation intervient sur fond d'initiative de l'UE visant à maintenir les sanctions contre la Russie.

    Introduites en août 2014 en réponse aux mesures restrictives contre la Russie, celle-ci prévoient un embargo sur plusieurs denrées alimentaires notamment les produits laitiers, la viande et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, de l'Australie et de la Norvège. En juin 2015, l'embargo alimentaire russe a été prolongé suite à la prorogation par l'UE de ses sanctions.

    Dossier:
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)

    Lire aussi:

    Les sanctions contre Moscou sèment la discorde au sein de l'UE
    Le G7 menace de renforcer les sanctions antirusses
    Sanctions: le président tchèque appelle à l'amitié
    Tags:
    contre-sanctions, embargo, sanctions, Union européenne (UE), Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine, Grèce, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik