Ecoutez Radio Sputnik
    Départ de feu dans un avion Korean Air: trois pays enquêteront

    Départ de feu dans un avion Korean Air: trois pays enquêteront

    © REUTERS / Kyodo
    International
    URL courte
    263
    S'abonner

    Après un départ de feu sur le moteur d'un avion censé effectuer la liaison entre Tokyo (Japon) et Séoul (Corée du Sud), les autorités japonaises, américaines et sud-coréennes lancent une enquête visant à déterminer les causes de l'indicent.

    Ce lundi, les ministères des Transports du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud ont lancé une enquête visant à établir les causes du départ de feu sur un moteur gauche du Boeing 777-300 appartenant à la compagnie sud-coréenne Korean Air qui s'est produit à l'aéroport de Tokyo-Haneda (Japon), rapporte l'agence japonaise Kyodo News.

    L'indicent s'est déroulé le 27 mai, quand l'avion avec 319 personnes à bord s'apprêtait à décoller sur une piste de l'aéroport de Tokyo-Haneda pour rejoindre Séoul. Le vol a immédiatement été interrompu et les membres d'équipage ont tout de suite lancé l'évacuation des passagers. Les pompiers ont arrosé le réacteur gauche avec de la mousse afin de circonscrire l'incendie. L'aéroport a été fermé le temps des opérations techniques. Selon les informations fournies par le service des pompiers de Tokyo, 19 personnes ont été blessées suite à l'évacuation. 

    L'agence indique que le groupe d'experts de trois pays a examiné le moteur gauche de l'avion et a découvert que les pales de la turbine ont cassé le revêtement du moteur et ont été retrouvées sur la piste de l'aéroport. Cependant, l'autre turbine n'était pas détériorée, les spécialistes n'ayant pas non plus découvert de traces indiquent une collision avec un oiseau.

    Lire aussi:

    Un général nord-coréen fuit en Corée du Sud
    Cinq satellites sud-coréens pour espionner la Corée du Nord
    Pyongyang simule une invasion de la Corée du Sud
    Les soldats US se plaignent d’être mal nourris en Corée du Sud
    Tags:
    avions civils, moteur, fumée, Corée du Sud, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik