International
URL courte
44217
S'abonner

Les militaires irakiens affirment avoir isolé la ville de Falloujah, mais les djihadistes s’abritent derrière les habitants locaux.

Les forces gouvernementales irakiennes, soutenues par la coalition internationale anti-Daech, ont lancé le 22 mai dernier une opération dans l'objectif de reprendre Falloujah, occupée par les terroristes depuis janvier 2014.

Environ 70 extrémistes, dont le leader de Daech à Falloujah Maher al-Bilawi, ont trouvé la mort dans les frappes aériennes menées en Irak comme en Syrie au cours des cinq derniers jours, a récemment annoncé le porte-parole de la coalition, le colonel Steve Warren.

Les villes de Falloujah et Mossoul restent les deux principaux bastions de Daech en Irak. Selon le général de l'armée irakienne Yahya Rassoul, les djihadistes se sont retirés des positions aux alentours de Falloujah pour se retrancher à l'intérieur de la ville.

"Nous avançons, mais la présence de civils dans la ville peut ralentir notre progression", a indiqué M.Rassoul.

D'après les données des Nations unies, jusqu'à 800 résidents de Falloujah, situé à 50 kilomètres de Bagdad, sont parvenus à quitter la zone de combats la semaine dernière. Dans le même temps, 50.000 civils cherchant de fuir la ville sont retenus par les combattants de Daech. A l'heure actuelle, il reste environ 1.700 terroristes à Falloujah.

En avril dernier, l'Onu a constaté une grave pénurie de produits alimentaires et de médicaments dans la ville.

Lire aussi:

L'armée irakienne chasse Daech de la zone de Falloujah
Les forces irakiennes entrent dans Falloujah, bastion de l'EI
Irak : premier ministre conseille aux résidents de Falloujah de chasser les islamistes
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Tags:
bouclier humain, lutte antiterroriste, coalition, combat, terrorisme, armée, djihadisme, coalition anti-Daech, Etat islamique, Falloujah, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook