International
URL courte
1007711
S'abonner

Selon Sergueï Lavrov, le "vaccin antinazi" de Nuremberg commence à perdre de son efficacité.

La Russie est déterminée à contrer toute tentative de revoir les résultats de la Seconde Guerre mondiale, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"La Seconde Guerre mondiale a infligé des souffrances sans précédent au monde entier. Les pays de la coalition antihitlérienne sont parvenus à surmonter leurs ambitions pour détruire l'idéologie criminelle qui menaçait l'existence même de la civilisation humaine", a indiqué le chef de la diplomatie russe dans un message adressé aux participants à la conférence internationale "70 ans du procès de Nuremberg et les leçons de l'histoire".

"Malheureusement, le vaccin de Nuremberg contre le virus nazi commence à s'affaiblir progressivement. La propagande des idées et des valeurs nazies est menée ouvertement, et des tentatives sont entreprises en vue de placer bourreaux et victimes sur un pied d'égalité", constate M.Lavrov.

"La Russie contrera toute tentative de revoir les résultats de la guerre et de déformer l'histoire. Le bilan de ces années tragiques témoigne de l'absence d'alternative au travail diplomatique commun dans la recherche de réponse optimales face aux défis et menaces", souligne le ministre russe.

Lire aussi:

Quand les Américains vous expliquent qui a gagné la Seconde Guerre mondiale…
L'humanité a mal assimilé les leçons de la Seconde Guerre mondiale
Sept armes insolites de la Seconde Guerre mondiale
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
Tags:
révision, idéologie nazie, nazisme, propagande, histoire, procès de Nuremberg, Sergueï Lavrov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook