Ecoutez Radio Sputnik
    Edward Snowden, masque

    Les révélations de Snowden, un mal pour un bien?

    © Flickr / mw238
    International
    URL courte
    11103
    S'abonner

    Selon l'ancien procureur général des Etats-Unis Eric Holder, Edward Snowden a rendu un service à la société en révélant le programme de surveillance des services secrets américains.

    "Nous pouvons, certes, débattre de la façon dont Snowden a fait ce qu'il a fait, mais je pense qu'il a rendu un service public, ayant  soulevé un débat et provoqué de grands changements", a dit M.Holder en direct sur CNN

    Il a, par ailleurs, souligné qu'Edward Snowden avait causé un grave préjudice à la sécurité américaine. 

    "Il a causé du tort aux intérêts des Américains. Certains de nos agents ont été mis en danger, les relations avec d'autres pays se sont détériorées. Il nous a fallu refaire beaucoup de choses", a signalé l'ex-procureur général, ajoutant que Snowden avait violé la loi et devait être traduit en justice. 

    "Il doit trouver des avocats, rentrer aux Etats-Unis, se présenter au tribunal et conclure un accord avec la justice", a noté l'ex-procureur général. 

    Il a supposé que le juge pourrait prendre en considération les aspects positifs des révélations de Snowden. 

    Aux Etats-Unis trois charges sont retenues contre Edward Snowden: communication non autorisée d'informations relatives à la Défense nationale, communication volontaire d'informations classifiées à une personne non autorisée et vol de matériel appartenant au gouvernement. Les trois charges sont basées sur l'Espionnage Act de 1917. Les peines prévues sont de 10 ans de prison, soit 30 ans s'il était reconnu coupable des trois chefs d'inculpation. 

    En 2014, le département de la Justice dirigé à l'époque par Eric Holder s'est déclaré prêt à débattre avec les avocats de Snowden des poursuites judiciaires à son encontre à condition qu'il plaide coupable. Les autorités ont assuré que Snowden n'était pas menacé de peine de mort. 

    Des employés de la CIA ont raconté, sous le couvert de l'anonymat, que dans les affaires comme celle de Snowden la législation américaine concernant les révélateurs avait de nombreuses failles qui diminuaient les possibilités de la défense au profit de l’accusation. 


    Lire aussi:

    Chef du renseignement US: Snowden pourrait dévoiler d’autres documents
    Pour Berlin, Edward Snowden pourrait être un agent du Kremlin
    Edward Snowden explique comment la NSA surveille les journalistes
    Tags:
    accusations, révélations, surveillance, Eric Holder, Edward Snowden, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik