Ecoutez Radio Sputnik
    Une combattante

    Cette femme que Daech craint comme le feu de l'enfer

    © AFP 2019 Delil Souleiman
    International
    URL courte
    61175
    S'abonner

    La commandante kurde Rojda Felat conduit un contingent de 15.000 soldats ayant participé à l'attaque contre l'organisation terroriste Etat islamique (EI, Daech) près de Raqqa en Syrie.

    ​Ces soldats représentent l'alliance kurde-syrienne, qui a pour nom Forces démocratiques de la Syrie (SDF), composées des Unités de protection du peuple kurde (YPG) ainsi que des groupes d'insurgés arabes et assyriens, d'après la chaîne de télévision norvégienne NRK.

    Rojda Felat promet de chasser Daech des zones situées au nord de Raqqa et de conserver les villes desquelles les terroristes sont déjà expulsés.

    "Nos attaques continuent dans la direction de Tabqa. Nous chasserons les gangs de Daesh dans quatre directions différentes", a-t-elle déclaré.

    ​L'offensive qui a commencé la semaine dernière avait pour but de prendre tout d'abord le territoire au nord de la ville de Raqqa.

    Ceux qui connaissent la situation qui règne au sein de l'EI soulignent que les membres de cette organisation sont effrayés de la commandante kurde, dans une large mesure, parce qu'elle a la réputation d'un bon stratège, mais surtout parce qu'elle est une femme.

    Les djihadistes croient que le fait de tomber au combat les fera entrer au paradis, mais à condition de ne pas être morts de la main d'une femme. Le cas échéant, ils ne peuvent pas être considérés comme des martyrs, ce qui les prive d'un accès au paradis.

    La Kurde Rojda Felat lutte contre l'Etat islamique depuis les trois dernières années. Agée de 30 ans, selon le journal britannique The Independent, elle se présente comme une féministe désireuse d'aider les femmes syriennes et kurdes à se libérer des traditions qui les humilient.

    Comme commandante militaire, on la dit très inspirée par les exemples de Bismarck, de Napoléon, et de Salah al-Din. Elle a précisé que son objectif principal était de chasser Daech de toute la Syrie et de mettre fin au terrorisme et à la tyrannie.

    Auparavant, les Forces démocratiques de la Syrie (SDF) de l'opposition armée, composées principalement de détachements kurdes et arabes, avaient annoncé une opération visant à libérer Raqqa, fief des djihadistes de Daech.

    Lire aussi:

    Les Kurdes s'apprêtent à prendre Raqqa
    Washington déchiré entre Ankara et les Kurdes en Syrie
    Kurdes syriens: "On ne vaincra Daech qu'en conjuguant les efforts"
    Tags:
    combattante, Kurdes, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ), Etat islamique, Kurdistan syrien, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik