Ecoutez Radio Sputnik
    mer de Chine méridionale

    Pékin envisage une zone aérienne d'identification en mer de Chine méridionale

    © Flickr / Naval Surface Warriors
    International
    URL courte
    52402
    S'abonner

    La Chine pourrait instaurer une zone d'identification de la défense aérienne (ZAI) en mer de Chine méridionale, rapporte le South China Morning Post se référant à des sources proches de l'armée chinoise.

    Une source citée par le South China Morning Post a précisé que la mise en place de la zone dépendrait de la situation dans la région en termes de sécurité, en particulier de la présence militaire des Etats-Unis et des relations diplomatiques avec les voisins de la Chine. 

    "Si l'armée américaine poursuit ses agissements provocateurs,  lançant un défi à la souveraineté de la Chine dans la région, cela constituera une belle opportunité pour Pékin de décréter une zone d'identification de la défense aérienne en mer de Chine méridionale", a expliqué la source. 

    Le ministère chinois de la Défense a informé le quotidien que la mise en place d'une telle zone était "le droit d'un Etat souverain". Le ministère a ajouté que l'instauration de cette zone dépendra de la gravité des menaces aériennes pour la Chine. 

    Fin novembre 2013, la Chine a annoncé l'établissement d'une ZAI en mer de Chine orientale qui comprend l'archipel des Senkaku, îles sous contrôle japonais mais revendiquées par Pékin sous le nom de Diaoyu. Les aéronefs traversant cette zone devaient fournir leur plan de vol précis, afficher leur nationalité et maintenir des communications radio. Les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud, l'Australie et certains autres pays se sont vivement opposés à cette démarche de la Chine. 

    De sérieux différends existent entre la Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam et les Philippines, à propos des frontières maritimes et les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale. La Chine estime que certains pays, plus particulièrement les Philippines et le Vietnam, utilisent délibérément le soutien des Etats-Unis pour attiser la tension dans la région. 


    Lire aussi:

    Le Japon déploie ses militaires près d'îles contestées par Pékin
    Des "Maldives chinoises" en mer de Chine méridionale?
    La mer de Chine méridionale bientôt contrôlée par Pékin?
    Une patrouille de la marine américaine en mer de Chine méridionale
    Tags:
    zone d'identification aérienne, îles contestées, différend, Mer de Chine méridionale, Vietnam, Chine, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik