International
URL courte
9531
S'abonner

Ce mercredi, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a appelé Robert Fico, premier ministre slovaque, à se montrer plus pro-européen. Une déclaration qui intervient alors que la Slovaquie s’apprête à présider le Conseil européen des ministres dans le deuxième semestre 2016.

Les démarches des autorités européennes semblent provoquer de plus en plus de critiques de la part de la population. Dans ce contexte, le conseil de M.Juncker peut être perçu comme une tentative de consolider les rangs des partisans des principes purement européens.

Après la rencontre entre les deux hommes politiques à Bruxelles, M.Juncker a affirmé qu'il avait appelé M.Fico à se montrer plus pro-européen lors de la présidence de la Slovaquie au Conseil européen des ministres. Selon M.Juncker, le premier ministre slovaque a promis d'obtempérer.

Cependant, ces déclarations semblent cacher une polémique importante entre les deux hommes politiques. Dans une interview accordée au journal SME (Bratislava), M.Fico avait lancé que selon lui l'islam n'avait pas de place en Slovaquie et se prononçait contre la formation d'une communauté musulmane fermée dans le pays.

M.Juncker a pour sa part désapprouvé la déclaration de M.Fico contre la formation d'une communauté musulmane en Slovaquie, ainsi que son refus de soutenir le système des quotas obligatoires des migrants répartis entre les pays de l'Union européenne.

Lire aussi:

Juncker: l'UE s'immisce trop dans la vie privée
La Tchéquie et la Slovaquie perdraient à un éclatement de Schengen
Réfugiés: la Slovaquie porte plainte contre le Conseil de l'UE
La Slovaquie renforce les contrôles aux frontières
Tags:
migrants, Robert Fico, Jean-Claude Juncker, Europe, Slovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook