International
URL courte
10869
S'abonner

Trois bombardiers stratégiques B-52 doivent prendre part aux exercices militaires BALTOPS 16 et Saber Strike 16.

Selon le service de presse de l'US Strategic Command, le 2 juin, les avions décolleront de la base aérienne de Minot (Dakota du Nord) à destination de la base britannique de Fairford. Les exercices BALTOPS et Saber Strike, organisés par l'United States Air Forces in Europe (USAFE), se dérouleront dans les pays baltes.

Les manœuvres BALTOPS 16, programmées pour la période du 3 au 19 juin, impliqueront plus de 6.000 militaires de 15 pays membres de l'Otan, ainsi que des soldats suédois et finlandais. Les exercices Saber Strike, qui réunissent 13 Etats, ont débuté en Lettonie, en Lituanie et en Estonie le 27 mai et se poursuivront jusqu'au 22 juin.

Le chef du STRATCOM, l'amiral Cecil Haney, a souligné que l'accès des forces américaines à des positions stratégiques telles que la base de Fairford permettait de fournir "une réponse plus rapide et coordonnée en cas de situation de crise".

Le B-52 Stratofortress est un bombardier stratégique subsonique à réaction et à long rayon d'action. Utilisé par l'US Air Force depuis 1955, il peut transporter jusqu'à 31.500 kg de bombes classiques, nucléaires et guidées. Après avoir subi des améliorations entre 2013 et 2015, le B-52 demeure le principal bombardier de l'aviation américaine et il doit rester en service jusque dans les années 2040.

Depuis janvier 2016, les Etats-Unis utilisent les B-52 pour attaquer les positions des djihadistes de Daech au Proche-Orient.

Lire aussi:

Trois B-52 américains en route vers la Norvège
Exercices de l'Otan en Lettonie: des B-52 s’entraînent à larguer des bombes
Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Tags:
base militaire, bombardier, exercices militaires, B-52, Saber Strike 2016, Baltops 2016, Etat islamique, US Air Force, STRATCOM (United States Strategic Command), United States Air Forces in Europe (USAFE), Cecil Haney, Royaume-Uni, États-Unis, pays baltes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook