Ecoutez Radio Sputnik
    Pas de fans ukrainiens à l'Euro 2016?

    Pas de fans ukrainiens à l'Euro 2016?

    © Sputnik . Anton Denisov
    International
    URL courte
    Euro 2016 (115)
    34272
    S'abonner

    La France refuse de délivrer des visas aux fans de football ukrainiens qui veulent assister à l'Euro 2016.

    Selon l'édition ukrainienne Vesti, l'Union européenne a "implicitement renforcé" la procédure de délivrance des visas aux Ukrainiens. Ainsi, le nombre de documents nécessaires pour obtenir le visa augmente et les refus d'entrer se multiplient.

    Les parents d'un jeune fan de football ont ainsi été interdits d'entrée dans le pays alors qu'ils avaient acheté les billets pour les matchs, payé le vol, réservé l'hôtel et déposé la somme nécessaire sur un compte bancaire. Vesti note que la France n'est pas le seul pays à renforcer les conditions à l'encontre des Ukrainiens. D'autres pays, comme la Pologne et la Hongrie, agiraient de même. 

    Le 20 avril, Ivanna Klympush-Tsintsadze, vice-première ministre ukrainienne chargée de l'intégration européenne, a déclaré que l'abrogation des visas entre l'Union européenne et l'Ukraine pourrait être mise en route cette été.

    Le même jour, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré que le régime sans visas avec les pays de la zone Schengen était "un grand rêve national" de tous les citoyens ukrainiens. Apparemment, tous les rêves ne se réalisent pas…

    Le championnat d'Europe de football se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet 2016. Les matchs d'ouverture et de clôture du championnat se joueront au Stade de France (Saint-Denis).

    Dossier:
    Euro 2016 (115)

    Lire aussi:

    L'UE dit vouloir maintenir le transit du gaz russe via l'Ukraine
    Encore un tableau néerlandais volé retrouvé en Ukraine?
    Une pétition lancée en Ukraine pour le retour au statut d’Etat nucléaire
    Ukraine: un incendie dans une maison de retraite fait 17 morts
    Tags:
    football, régime sans visas, visas, Euro 2016, Union européenne (UE), Ivanna Klympush-Tsintsadze, Petro Porochenko, France, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik