International
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)
9312
S'abonner

Daech voulait faire de Syrte son nouveau bastion à la faveur du chaos qui règne en Libye. Mais l'étau se resserre: les forces gouvernementales sont désormais aux portes de la ville.

Des militaires libyens fidèles au gouvernement d’unité nationale ont délogé les djihadistes de Daech de la base aérienne de Ghardabiya, située au sud de la ville de Syrte (nord de la Libye), annonce l'agence Reuters se référant au porte-parole de l'armée, le colonel Mohammed Al-Ghasri.

​Vendredi, il a été annoncé que l'armée libyenne était entrée dans la ville de Syrte, bastion des djihadistes de Daech. 

Selon le colonel, la prise de la base aérienne, située à 20 km du centre de Syrte, a une importance stratégique, coupant les voies de ravitaillement des djihadistes et obligeant ces derniers à fuir vers le centre-ville.

L'opération a fait trois morts et cinq blessés du côté de l'armée, a précisé le porte-parole.

L'opération de libération de la ville de Syrte a été lancée début mai sur ordre du commandant en chef de l'armée nationale libyenne, Khalifa Haftar.

Le groupe fondamentaliste sunnite a pris pied en Libye en prenant le contrôle de Syrte l’an dernier, à la faveur du chaos qui régnait dans le pays, quatre ans après la chute de Mouammar Kadhafi.

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)

Lire aussi:

Obama reconnaît que la Libye était sa plus grande erreur
La Libye, le nouveau vivier de Daech
Libye: Hillary Clinton justifie de nouveau la politique US
Tags:
djihadisme, Mohammed Al-Ghasri, Khalifa Haftar, Syrte, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook