International
URL courte
19521
S'abonner

La dernière mouture du Livre blanc sur la sécurité allemande, qui traite la Russie d'adversaire et adopte un ton résolument hostile envers Moscou, marque-t-elle un tournant dans les relations?

Le gouvernement allemand a, pour la première fois depuis 2006, préparé une nouvelle édition de son Livre blanc sur la sécurité nationale. Rédigé par le ministère de la Défense, le document de 80 pages a connu des modifications de taille par rapport au Livre blanc précédent. Moscou est dorénavant traité d'"adversaire" et non de "partenaire", annonce le quotidien Die Welt.

Selon les auteurs du document, Moscou fait disparaître la ligne séparant la guerre et la paix.

"Moscou promeut ses intérêts par des procédés violents, modifie de façon autoritaire les frontières garanties par le droit international, aussi représente-il une menace pour l'ordre international en Europe, établi après la fin de la guerre froide", écrit le  nouveau Livre blanc.

Selon ce document, la Russie "se détourne de l'Europe, renforce la compétition stratégique et intensifie son activité militaire près de ses frontières avec l'Union européenne". 

Les auteurs sont particulièrement préoccupés par "l'usage des communications numériques afin d'influencer l'opinion publique, du contrôle non-officiel des discussions sur les réseaux sociaux à la manipulation des informations dans les médias", souligne le journal.

Tout cela, selon les forces de l’ordre allemandes, est lourd de conséquences pour l'Allemagne, aussi "la Russie continuera-t-elle de présenter dans un proche avenir un défi pour la sécurité de notre continent", résume le Livre blanc.

Selon ce document, l'Allemagne fait face à dix menaces, dont le terrorisme international, le nationalisme radical et les risques d'épidémies provoquées par l'augmentation du nombre d'habitants. 

Le Livre blanc devrait être soumis à l'approbation du gouvernement avant les vacances d'été, précise le quotidien.

Une tonalité en contradiction avec les déclarations récentes de la chancelière allemande, qui a proposé samedi  de créer une zone économique commune avec la Russie de Lisbonne à Vladivostok.

"Je me prononce pour un rapprochement progressif de la Russie avec l'espace économique européen afin que nous ayons une zone économique unique de Lisbonne à Vladivostok", a déclaré Mme Merkel.

Lire aussi:

Atténuer les sanctions antirusses pour sauver l'UE, la nouvelle stratégie de l’Allemagne
Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
relations, Livre blanc allemand, ministère allemand de la Défense, Angela Merkel, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook