Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau suisse

    La Suisse dit non au revenu universel de base

    © Flickr / Cameron Gmehlin
    International
    URL courte
    362111

    L'initiative d'établir un revenu universel de base inconditionnel a été massivement rejetée par la population suisse.76,9% ont voté contre. En même temps, les Suisses ont voté pour des changements de la politique migratoire.

    Cette initiative populaire prévoyait de verser une mensualité de 2.500 francs suisses (environ 2.300 euros) par adulte et 625 francs (environ 565 euros) par mineur jusqu'à ses 18 ans de la naissance à la mort. Les partisans de cette loi estimaient que l'aide financière d'Etat permettrait de lutter contre la pauvreté et l'inégalité.

    36% des habitants du canton de Bâle-Ville ont voté pour cette initiative ce qui est le plus haut résultat de tous les cantons. 

    Dans le même temps, les Suisses se sont prononcés pour des changements dans la politique migratoire. Ces changements concernent la transformation de la procédure d'examen des demandes d'asile et l'accélération de l'expulsion de migrants qui n’ont pas reçu de permis de séjour.

     Plus de 60% des électeurs de 17 cantons ont soutenu ces mesures.

    Les initiatives En faveur du service public et Pour un financement équitable des transports, soumises au référendum national, ont été rejetées par les Suisses.

    Lire aussi:

    Vers le revenu de base inconditionnel en Suisse?
    La Suisse veut s'essayer aux paiements en bitcoins
    Accueil des réfugiés: la Suisse peut-elle mieux faire?
    Tags:
    revenu de base inconditionnel (RBI), vote, migrants, référendum, Suisse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik