International
URL courte
5542
S'abonner

Destinés à terme à desservir la ligne Moscou-Pékin, les trains chinois seront dotés d'une nouvelle technologie permettant de changer automatiquement l'écartement des essieux.

La Chine crée une nouvelle génération de trains capables de développer une vitesse de 400 km/heure. Ces trains seront également en mesure de se déplacer tant sur la voie ferrée étroite chinoise que sur le réseau russe, plus large, lit-on dans le journal China Daily. 

"Le train, qui devrait être mis en service dans le cadre du 13e plan quinquennal (2016-2020) sera doté d’un système permettant de changer automatiquement l'écartement des essieux pour les rendre conformes aux normes d'autres pays, contrairement aux trains modernes dont les roues doivent être remplacées à la frontière", a déclaré un responsable du programme chinois innovant de création de trains à grande vitesse.

Selon lui, "lorsque le train sera prêt, il sera utilisable sur les voies ferrées chinoises, ainsi que sur la ligne à grande vitesse reliant Moscou à la ville russe de Kazan où les trains seront capable de développer une vitesse de 400 km/h".      

Auparavant, Alexandre Micharine, vice-président des Chemins de fer russes a déclaré que la Chine était prête à allouer 400 milliards de roubles (5,4 milliards d'euros) de crédits sur 20 ans pour la création d'une ligne à grande vitesse Moscou-Kazan. 

La ligne Moscou-Kazan pourra à terme être intégrée à la ligne à grande vitesse Moscou-Pékin et au projet "Route de la soie" qui liera la Chine aux marchés d'Europe et du Proche-Orient.


Lire aussi:

Le plus long train du monde circule désormais en Australie
Des trains plus rapides que les avions bientôt en Russie?
La Russie modernisera les trains de nuit de la SNCF
Coronavirus, en continu: aggravation de la crise aux États-Unis avec près de 1.200 morts en 24h
Tags:
trains à grande vitesse, train, Chemins de fer de Russie (RZD), Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook