Ecoutez Radio Sputnik
    Jihadi Junior

    Le djihadiste de quatre ans opéré en Suède

    © Photo. Screenshot
    International
    URL courte
    24343
    S'abonner

    Le militant de quatre ans du groupe terroriste Etat islamique aurait été opéré en Suède. Il est à noter que pour atteindre la Suède, la famille a dû franchir les frontières de neuf pays.

    Selon le Daily Mail citant une source anonyme, le garçon nommé Isa Dare, également connu sous le nom de Jihadi Junior, est tombé malade et les médecins islamistes de Raqqa ne pouvaient pas l'aider.

    Ainsi, lui et sa mère sont arrivés en Suède où il a subi l'opération requise. Maintenant, l'emplacement d'Isa et de sa mère, citoyenne britannique, Grace Dare surnommée Khadidja est inconnu. Il convient de noter que pour atteindre la Suède, la famille a dû franchir les frontières de neuf pays et leur personnalité n'a suscité nulle part de soupçons des gardes-frontières.

    Jihadi Junior est devenu largement connu après que les combattants de Daech ont publié sur Internet une vidéo montrant le garçon en train de faire exploser une voiture avec quatre espions présumés à l'intérieur.

    Dans la vidéo en question, plusieurs hommes menottés avouent avoir pratiqué l'espionnage pour le compte de l'Occident. Une fois les aveux prononcés, les djihadistes les font asseoir dans une voiture piégée. Avant de les exécuter, le leader des terroristes à côté duquel se tient un tout petit garçon profère des menaces à l'égard du premier ministre britannique David Cameron.

    Cependant, c'est le garçon qui déclenche l'explosion en appuyant sur le bouton de la télécommande qu'il tient dans les mains.

    Lire aussi:

    Irak: 19 femmes kurdes brûlées vives par Daech
    L'armée irakienne entre à Falloujah contrôlée par Daech
    Le concepteur des drapeaux de Daech inculpé en Inde
    Daech et le Front al-Nosra mènent des tirs contre Alep
    Daech transfère des armes lourdes d'Irak en Syrie
    Tags:
    Etat islamique, Syrie, Raqqa, Suède, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik