International
URL courte
34424
S'abonner

Ce week-end en Finlande, un jeune ours a pénétré dans la base d’entrainement de la brigade Kainuu, près de la ville de Kajaani. L’animal a fait peur à plus de 3.000 soldats finlandais.

Samedi, les soldats ont remarqué que l'ours goûtait leur déjeuner et avait endommagé leurs équipements."D’habitude, l'ours évite les gens, mais celui-ci n'avait pas peur du tout", a déclaré le porte-parole de la brigade Satu Hujaanen au journal finlandais Iltalehti.

Heureusement, personne n’a été blessé. Les soldats, effrayés par l’animal, ont sauté dans des camions pour se protéger de la menace féroce. Cependant, l'un des soldats s’est avéré être un chasseur de Carélie du Nord et a expliqué à ses collègues ce qu’il fallait faire quand on croise un ours.

C’est incroyable, mais personne n’a encore accusé la Russie. Normalement, ce sont les Russes qui sont accusés de tous ces malheurs. Et voilà un ours, qui sabote des manœuvres militaires. Si un tel incident arrivait en Estonie, par exemple, le pauvre animal serait sûrement qualifié d’agent du Kremlin, du KGB ou autre…

Toutefois ce genre d’histoire ne peut pas expliquer le comportement atypique de cet ours qui a continué d’empêcher les militaires finlandais de s’entrainer. Craignant pour les vies des soldats, le commandement a demandé à la police locale de tuer le prédateur. Quelques temps après, l’ours a été abattu.

Rappelons que la semaine dernière, en Finlande, un autre incident curieux impliquant l'armée du pays a eu lieu. Les manœuvres des forces armées ont effrayé des habitants de l’île de Kamsholmen qui ont pris le débarquement des troupes pour une véritable invasion militaire et ont demandé de l'aide aux sauveteurs.

Il s’est avéré que le ministère finlandais de la Défense avait oublié d'avertir les résidents locaux des exercices. Les exercices ont eu lieu sur l'île de Kamsholmen, qui fait partie de l'archipel de Sipoo et est située à environ 20 kilomètres à l'est d'Helsinki.


Lire aussi:

Des ours tentent de forcer une voiture, Twitter s'enflamme
Russie: quand l’animal de compagnie est un ours de 140 kg
Un policier d'un petit village russe sauve des bébés ours
Des PV pour harcèlement sexuel en Finlande
Tags:
défense, exercices militaires, manœuvres, ours, animaux, Russie, Finlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook