Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    "Peu importe ce qui se passe, la faute revient à Poutine"

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    2451072

    Mardi, Vladimir Poutine a rencontré le journaliste allemand Hubert Seipel, auteur du livre "Poutine: la logique du pouvoir". Dans un entretien à Sputnik, M.Seipel parle de l'image du président russe diabolisée délibérément par l'Occident.

    Poutine au forum Nouvelle ère du journalisme, 07.06.2016
    © Sputnik . Valeri Melnikov
    Le numéro un russe s'est rendu le 7 juin au forum médiatique "Nouvelle époque du journalisme: adieu au mainstream" qui se tient actuellement à Moscou, où le journaliste allemand Hubert Seipel présentait son livre sur M. Poutine.

    Depuis quelques années, l'image de M. Poutine en Occident est devenue une projection géante du mal: peu importe ce qui se passe en Russie, la faute revient toujours à Vladimir Poutine, a expliqué à Sputnik le journaliste allemand.

    "Nous devons nous éloigner de cette image et déterminer le problème central: les intérêts. Après tout, des intérêts différents et très spécifiques sont derrière tout ça", a-t-il souligné.

    Le modèle politique de l'"empire du mal" impliquant une division en bons et mauvais, noir et blanc, "avec nous ou contre nous" existait depuis longtemps, selon M.Seipel, cependant, le développement de la Russie, après l'effondrement de l'URSS, s'est passé différemment que ce que l'Occident voulait. La Russie a choisi son chemin en raison de son contexte historique particulier.

    "En bref, si vos attentes ne sont pas satisfaites, parce qu'il y a d'autres intérêts (…), vous êtes déçu et arrivent des conflits", a fait valoir l'écrivain.

    D'après lui, c'est l'une des raisons pour lesquelles l'attention occidentale a été concentrée sur une seule personne.

    "Une personne qui occupe toujours son poste bien que l'Occident veuille depuis longtemps que Poutine, pour ainsi dire, démissionne en tant que président. Mais ce n'est que leurs attentes, après tout, c'est la Russie qui prend la décision à cet égard", a-t-il conclu.

    Le livre "Poutine: la logique du pouvoir" est basé sur de nombreuses rencontres personnelles, en tête-à-tête et en déplacements conjoints, du journaliste allemand et du dirigeant russe.

    Le forum "Nouvelle époque du journalisme: adieu au mainstream" a démarré à Moscou lundi 6 juin. Des experts des médias de 30 pays, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l'Inde, la Chine, l'Egypte, l'Arménie participent au forum qui se tient dans l'agence Rossiya Segodnya

    Des experts russes et étrangers se réunissent pour discuter des tendances actuelles dans les médias et des traits caractéristiques de l'époque dite post-mainstream pour tenter de pénétrer la dynamique de son développement.

    Lire aussi:

    Forum "Nouvelle époque du journalisme: adieu au mainstream"
    Journalisme moderne: l'accent est sur l'élément commercial
    Le journalisme officiel n'est-il désormais que du théâtre?
    "Les médias, une arme géopolitique dans les mains de l'Occident"
    Les médias mainstream perdent-ils leur pouvoir?
    Tags:
    images, Forum "Nouvelle ère du journalisme: adieu aux grands médias internationaux", Vladimir Poutine, Occident, Moscou, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik