Ecoutez Radio Sputnik
    Un Serbe bosniaque porte le drapeaux lors d'une manifestation à Banja Luka, en Bosnie, le samedi 14 mai 2016

    La Bosnie-Herzégovine, centre européen du wahhabisme?

    © AP Photo / Amel Emric
    International
    URL courte
    34229
    S'abonner

    Au cœur des Balkans la police bosniaque a trouvé un centre de formation de wahhabites. Les résidents du camp ne vivent que selon les règles de la charia. Apparemment, l’Europe doit s’inquiéter non seulement de la menace islamiste externe, mais aussi porter attention à celle qui se répand en son sein.

    La police de Bosnie-Herzégovine a révélé un grand centre de formation des wahhabites dans la ville de Podgredina, au nord du pays. Le centre est situé à environ une centaine de kilomètres du centre administratif Banja Luka, en République serbe de Bosnie, informe le journal local Nezavisne novine.

    Le journal bosniaque affirme que chaque week-end le centre offre une formation et des cours wahhabites, dispose d'installations pour des séjours continus, capables d’accueillir un grand nombre d’extrémistes.

    Depuis des mois, l'Etat et la communauté islamique du pays essaient de mettre fin aux activités des organisations religieuses informelles, mais ces dernières refusent de s’intégrer.

    Kosovo
    © Sputnik . Natalya Grebenyuk
    A titre d'exemple, les résidents d'un autre centre important du wahhabisme, le village de Gornja Maoca, déclarent que si le gouvernement les privait de la possibilité de prier dans "leurs institutions religieuses", ils prieraient directement dans les parkings.

    Selon les rapports des médias, les wahhabites sont présents à la fois dans 6 des 10 cantons de la Fédération de Bosnie-Herzégovine. Certains ont quitté le pays pour se battre sous le drapeau de Daech, et quelques-uns de ces "volontaires syriens" ont même été vus dans les municipalités qui appartiennent à la capitale du pays, Sarajevo.

    Nezavisne novine affirme que pour le moment les wahhabites représentent 5% de la population totale du pays.

    Le journal autrichien Kurier pour sa part indique que ce chiffre pourrait bien augmenter car les partisans du wahhabisme des pays arabes achètent activement l'immobilier en Bosnie-Herzégovine, ils sont également des employeurs importants.

    Par exemple, à Trnovo, où une nouvelle ville touristique est en construction, l’investisseur des Emirats arabes unis a promis d'employer 10.000 Bosniens. Les journalistes autrichiens croient que c’est là une façon de diffuser l'idéologie radicale.

    Mais pourquoi les Autrichiens s’y intéressent-ils? Parce que Vienne est depuis longtemps considéré comme un centre pour les wahhabites. C'est là qu'ils sont formés et qu'ils sont recrutés. En particulier, l’extrémiste Nedžad Balkan, mieux connu sous le nom d'Ebu Muhhamed, y a prêché pendant quelques années.

    Muhammed Fadil Porca est un autre propagandiste actif des idées du wahhabisme. Aujourd'hui, il diffuse ses idées en Bosnie, mais il est également le dirigeant d’un grand jammat (société de musulmans) à Vienne.


    Lire aussi:

    Un expert allemand du néonazisme aux USA pour lutter contre l'islamisme
    La plus grande mosquée de Madrid vandalisée par des extrémistes
    Le FBI impuissant contre les messages cryptés des extrémistes
    La Libye refuse d'accueillir les migrants renvoyés d'Europe
    Tags:
    propagande terroriste, terrorisme, islamistes, islamisme, islam, wahhabisme, Banja Luka, Vienne (Autriche), Autriche, Bosnie-Herzégovine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik