International
URL courte
73464
S'abonner

Moscou s'inquiète du fait que la Turquie construit des fortifications illégales sur le territoire syrien près de ses frontières.

La Russie a lancé un appel au Secrétariat des Nations Unies pour vérifier les informations sur l'érection de fortifications par la Turquie sur le territoire syrien, a déclaré le représentant permanent de la Russie à l'Onu Vitaly Tchurkine, lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies.

"Il y a des rapports selon lesquels la Turquie est en train de construire des fortifications étendues en béton armé sur le territoire syrien, à proximité de ses frontières. Nous demandons au secrétariat de clarifier cette question et d'en faire rapport au Conseil de sécurité de l’Onu", a déclaré le porte-parole russe.

Apparemment, le contrôle armé turc de la frontière turco-syrienne ferme les yeux sur les terroristes, qui passent librement la frontière.

Ainsi, Bouthaina Shaaban, conseillère du président syrien Bachar el-Assad, lors d'une vidéoconférence consacrée à la lutte contre le terrorisme, a déclaré en mai qu’en deux mois près de 8.000 terroristes avaient pénétré en Syrie de Turquie.

Dans le même temps, la frontière entre la Syrie et la Turquie reste fermée pour les réfugiés syriens.

En avril, des médias européens ont rapporté que des gardes-frontières turcs avaient ouvert le feu sur un groupe de réfugiés syriens en tentant de franchir la frontière entre les deux pays, tuant huit personnes, dont des femmes et des enfants.

Malgré le cessez-le-feu récemment annoncé, la ville d'Alep reste le théâtre de combats acharnés entre les islamistes d'une part, et les milices kurdes et l'armée syrienne de l'autre. En outre, l'armée turque pilonne les positions des Kurdes aux environs de la ville d'Azaz.


Lire aussi:

400 terroristes ont pénétré en Syrie depuis la Turquie
Plus de 100 terroristes du Front al-Nosra arrivés en Syrie de Turquie
La Turquie prête à envoyer son armée de terre en Syrie
Une cinquantaine de terroristes transférés de la Turquie vers la Syrie
Tags:
terrorisme, mur, fortification, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Vitali Tchourkine, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook