Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan "s'attaque à l'ensemble du parlement", Bundestag promet une "riposte adéquate"

    © REUTERS / Murad Sezer
    International
    URL courte
    15414
    S'abonner

    Le président de la chambre basse du parlement allemand promet de réagir de façon adéquate à la pression d'Ankara sur les députés allemands d'origine turque.

    Le président de la chambre basse Norbert Lammert a ouvert jeudi la session du Bundestag par une déclaration dure à l'égard du président turc Recep Tayyip Erdogan.

    Auparavant, le chef d'Etat turc a déclaré que les députés allemands originaires de Turquie qui avaient voté en faveur de la résolution reconnaissant et condamnant le génocide arménien au niveau législatif devaient passer un test sanguin car leurs origines étaient douteuses.

    "Des menaces remplies de haine… ont été provoquées par des déclarations de politiciens turcs haut placés", a souligné  M. Lammert.

    "Jamais je n'aurais pu croire qu'un président démocratiquement élu au XXIe siècle puisse lier des critiques à l'égard de députés démocratiquement élus à des doutes quant à leurs origines turques en qualifiant leur sang de +corrompu+", a-t-il déclaré, provoquant de vifs applaudissements lors d'une session à laquelle a assisté la chancelière allemande Angela Merkel.

    Selon M.Lammert, les parlementaires allemands sont prêts à polémiquer, mais +toute personne qui, par le biais de menaces, essaie d'exercer une pression sur un ou plusieurs députés doit savoir qu'il s'attaque à l'ensemble du parlement+". 

    Et d'ajouter que le Bundestag "y réagira de façon adéquate en utilisant les instruments dont il possède conformément à la loi".

    "Je souligne la solidarité de tous, qui est une évidence, à l’égard de tous les collègues qui font l'objet de pressions et de menaces en raison de leur activité politique", a conclu le président de la chambre basse du parlement. 

    Les parlementaires allemands ont adopté une résolution reconnaissant et condamnant le génocide arménien au niveau législatif le 2 juin.

    Seul un député a voté contre, pour seulement une abstention lors du vote. Le vote ayant eu lieu à main levée, les voix en faveur du texte n'ont pas été décomptées.

    La résolution du Bundestag constitue un pas supplémentaire vers une reconnaissance officielle par l'Allemagne du génocide des Arméniens, après que le président allemand a, le premier, utilisé le terme de génocide pour qualifier les massacres commis contre les Arméniens en 1915. Le texte de la résolution n'engage pas le gouvernement de Mme Merkel.

    Les Arméniens estiment que 1,5 million des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l'Empire ottoman. Nombre d'historiens et plus de vingt pays, dont la France, l'Italie et la Russie, ont reconnu le fait du génocide.

    La Turquie affirme pour sa part que c'est la guerre civile, accompagnée d'une famine, qui a causé la mort de 300 à 500.000 Arméniens et d’autant de Turcs.


    Lire aussi:

    Erdogan promulgue une loi qui lève l'immunité parlementaire
    Des lycéens d'Istanbul s'élèvent contre les "valeurs Erdogan"
    Pour Erdogan, les femmes sans enfant ont un problème
    Un célèbre acteur turc accusé d'avoir insulté Erdogan
    Normalisation des relations: Moscou adresse un nouveau pense-bête à Erdogan
    Erdogan veut améliorer les relations avec Moscou, mais ignore comment!
    Tags:
    génocide arménien, Bundestag, Norbert Lammert, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Arménie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik