Ecoutez Radio Sputnik
    Une liste de djihadistes de Daech ayant regagné l’Allemagne découverte

    Une liste de djihadistes de Daech ayant regagné l’Allemagne découverte

    © AFP 2019 AURORE BELOT / BELGA
    International
    URL courte
    8220
    S'abonner

    Les données d’une vingtaine d’Allemands ayant combattu dans les territoires occupés par Daech avant de revenir dans leurs pays d’origine ont été découvertes par le renseignement.

    Le renseignement allemand aurait découvert des données concernant des centaines de djihadistes ayant séjourné entre 2013 et 2015 sur les territoires contrôlés par l'Etat islamique avant de revenir ensuite dans leur pays d'origine, annonce le quotidien Der Spiegel.

    Les raisons du retour citées par le journal sont nombreuses. Parmi elles figurent des problèmes de santé et familiaux, mais aussi des attaques en préparation et des "missions secrètes".

    D'après le quotidien allemand, la liste des partisans de Daech découverte par le renseignement compte une vingtaine de personnes d'origine allemande. Certaines d'entre elles ont été exclues de Daech, observe Der Spiegel, citant un document concernant un des terroristes présumés: "Il a été exclu avec interdiction de revenir en raison d'une opération spéciale menée sans l'aval de l'émir".

    Selon le ministère allemand de la Justice, 120 procédures pénales impliquant 180 personnes liées à des organisations djihadistes de Syrie comme l'Etat islamique sont en cours en Allemagne. L'Allemagne n'a jusqu'à présent pas été touchée par des attaques djihadistes d'ampleur, contrairement à ses voisins français et belge, mais les autorités ont à de nombreuses reprises fait savoir que le pays pouvait constituer une cible.

    Lire aussi:

    Non contents de leur déjeuner, des réfugiés incendient un camp en Allemagne
    Erdogan accuse l'Allemagne de génocide des peuples africains
    Ankara rappelle son ambassadeur en Allemagne après la reconnaissance du génocide arménien
    Tags:
    renseignement, services secrets, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik