Ecoutez Radio Sputnik
    Gamal Abdel Nasser (ex-Vladivostok)

    Le premier navire Mistral met le cap sur l'Egypte

    © REUTERS / Stephane Mahe
    International
    URL courte
    11141
    S'abonner

    Le "Gamal Abdel Nasser", premier des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral vendus par la France à l'Egypte après l'annulation du contrat avec la Russie, a quitté sous haute sécurité dimanche le port de Saint-Nazaire pour rejoindre Alexandrie, son port d'attache en Egypte.

    Escorté par deux remorqueurs, le BPC "Gamal Abdel Nasser" est sorti ce dimanche vers 09h30 heure de Paris d'une cale des chantiers navals STX de Saint-Nazaire et est parti vers le large.

    Le navire réalisera sa première grande navigation de l'Atlantique vers la Méditerranée par le détroit de Gibraltar afin d'atteindre le port égyptien d'Alexandrie le 22 juin.

    La livraison du second porte-hélicoptères, qui doit porter le nom d'un autre ancien président égyptien, Anouar el-Sadate, est quant à elle prévue pour le mois de septembre prochain.

    Le contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été conclu en 2011 entre la France et la Russie. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l'Otan ont contraint le président de la République à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre au Caire. Le contrat, pour environ 950 millions d'euros, a été signé avec l'Egypte le 10 octobre dernier.

    Lire aussi:

    Les équipements des Mistral remis à la Marine russe
    Le constructeur des Mistral décroche le contrat du siècle avec l'Australie
    Tags:
    Mistral, Chantiers navals de Saint-Nazaire, Egypte, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik