International
URL courte
7131
S'abonner

La Maison Blanche, qui déclare chercher à réconcilier les talibans et les autorités afghanes, a élargi les capacités de son armée en Afghanistan. Le département d'Etat américain a expliqué ce rôle antinomique de Washington dans le pays.

Le président américain Barack Obama a approuvé l'extension des pouvoirs de son armée en Afghanistan. Désormais, elle prêtera main-forte à l'armée afghane non seulement pour des opérations de protection mais aussi lors des offensives contre les talibans.

Dans ce contexte, où Washington ne qualifie pas les talibans d'organisation terroriste, les Etats-Unis envisagent de soutenir les autorités afghanes dans leur lutte contre les insurgés. Dans le même temps, l'administration de M.Obama affirme que son objectif est d'installer la paix en Afghanistan ce qui permet de conclure que le rôle de Washington dans le pays reste antinomique.

"Nous espérons qu'à un moment donné les talibans se rendront compte de la nécessité d'une réconciliation en Afghanistan. Nous soutenons depuis longtemps l'idée de négociations pacifiques sous la direction des Afghans", a déclaré le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner interrogé par RT.

Mais de toute évidence la réconciliation ne se dessine pas dans un proche avenir. Les Etats-Unis ont déjà à plusieurs reprises changé leurs plans en fonction des actions des talibans. Au début, la Maison Blanche avait déclaré qu'elle allait retirer ses troupes d'Afghanistan à part celles qui sont attachées à l'ambassade. Ensuite, Washington a décidé de laisser près de 10.000 militaires dans le pays jusqu'à la fin 2016. A l'heure actuelle, les autorités américaines envisagent de prolonger leur présence en Afghanistan en 2017.

M.Toner a expliqué que les Etats-Unis arrêteront leur intervention militaire en Afghanistan quand "la paix, la stabilité et la sécurité s'établiront dans le pays".

Si la présence militaire américaine dans le pays ne se termine qu'après l'instauration de la stabilité et de la paix, on peut supposer que les troupes américaines ne se retireront pas de l'Afghanistan dans un avenir proche.

La situation sécuritaire en Afghanistan s'est nettement détériorée au cours des derniers mois. Après avoir pris le contrôle de vastes territoires dans les régions agricoles du pays, le mouvement radical Taliban vise désormais à dominer les grandes villes. Par ailleurs, l'influence du groupe djihadiste Daech a fortement augmenté dans le pays.

Les talibans ont renforcé leur influence à l'issue de l'opération de l'Otan en Afghanistan, ce qui n'a fait qu'aggraver la situation dans ce pays. A l'heure actuelle, le mouvement islamiste radical compte, selon diverses estimations, entre 40.000 et 60.000 combattants en Afghanistan.

Lire aussi:

Le chef d'Al-Qaïda prête allégeance au nouveau leader des talibans
Un journaliste US tué par des talibans en Afghanistan
Parfois il y a des problèmes quand les USA se contrefichent de tuer des civils
Les talibans afghans se choisissent un nouveau chef
Tags:
présence militaire, Taliban, Mark Toner, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook