International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
32155
S'abonner

Le président américain Barack Obama a qualifié d'attentat la fusillade en Floride qui a fait 50 morts et 53 blessés dans la nuit du 11 au 12 juin.

La fusillade en Floride est un attentat, un crime de haine, a déclaré dimanche le président américain Barack Obama dans une allocution télévisée consacrée à la tuerie d'Orlando qui a fait 50 morts et 53 blessés dans la nuit du 11 au 12 juin.

"C'était un attentat, un crime de haine", a indiqué M.Obama avant de souligner que le FBI considérait ce crime comme une attaque terroriste.

Dans le même temps, il a reconnu que les organes judiciaires ne disposaient pas encore d'informations précises sur les mobiles de ce crime.

"Nous ne savons toujours pas les mobiles du meurtrier", a noté M.Obama.

Selon la chaîne de télévision CNN, le tireur avait appelé la police avant la fusillade et déclaré qu'il était lié avec un groupe terroriste.

Une fusillade a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride. L'assaillant du club, un certain Omar Mateen, armé d'un fusil d'assaut et d'un pistolet, a ouvert le feu sur les visiteurs du club avant de prendre une centaine de personnes en otages. La tuerie a fait 50 morts et 53 blessés. Plusieurs personnes sont dans un état critique. La police a tué le tireur lors d'un échange de tirs. Une trentaine d'otages ont été libérés.

Il s'agit d'une pire fusillade dans l'histoire des Etats-Unis.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Fusillade en Floride: le terrorisme local fait 50 victimes
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
fusillade, attentat, Barack Obama, Floride, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook