International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
32155
S'abonner

Le président américain Barack Obama a qualifié d'attentat la fusillade en Floride qui a fait 50 morts et 53 blessés dans la nuit du 11 au 12 juin.

La fusillade en Floride est un attentat, un crime de haine, a déclaré dimanche le président américain Barack Obama dans une allocution télévisée consacrée à la tuerie d'Orlando qui a fait 50 morts et 53 blessés dans la nuit du 11 au 12 juin.

"C'était un attentat, un crime de haine", a indiqué M.Obama avant de souligner que le FBI considérait ce crime comme une attaque terroriste.

Dans le même temps, il a reconnu que les organes judiciaires ne disposaient pas encore d'informations précises sur les mobiles de ce crime.

"Nous ne savons toujours pas les mobiles du meurtrier", a noté M.Obama.

Selon la chaîne de télévision CNN, le tireur avait appelé la police avant la fusillade et déclaré qu'il était lié avec un groupe terroriste.

Une fusillade a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride. L'assaillant du club, un certain Omar Mateen, armé d'un fusil d'assaut et d'un pistolet, a ouvert le feu sur les visiteurs du club avant de prendre une centaine de personnes en otages. La tuerie a fait 50 morts et 53 blessés. Plusieurs personnes sont dans un état critique. La police a tué le tireur lors d'un échange de tirs. Une trentaine d'otages ont été libérés.

Il s'agit d'une pire fusillade dans l'histoire des Etats-Unis.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Fusillade en Floride: le terrorisme local fait 50 victimes
Un important incendie en cours dans un entrepôt d’Aubervilliers – images
La vidéo d'un policier abattant un adolescent de 13 ans relayée par les autorités de Chicago
Une fusillade à Indianapolis aux États-Unis fait au moins huit morts
Tags:
fusillade, attentat, Barack Obama, Floride, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook