International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
30424
S'abonner

Au lendemain de la tuerie qui a fait 50 morts, Trump réaffirme sa fermeté face au terrorisme radical et critique le président américain.

Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a appelé dimanche Barack Obama à démissionner après la tuerie d'Orlando en Floride. Revendiquée par Daech, l'attaque a fait 50 morts dans la nuit de samedi à dimanche.

"Le président Obama refuse de façon éhontée de prononcer les mots +islam radical+. Pour cette seule raison, il devrait démissionner", a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur son site.

M.Trump a également dénoncé la faiblesse des autorités américaines et a averti qu'à l'avenir la situation "ne ferait qu'empirer".

"Nous devons protéger tous les Américains, quelles que soient leur origine et leur religion, contre le terrorisme islamique", a déclaré M.Trump.

La tuerie d'Orlando est l'attentat le plus sanglant survenu aux Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001. L'attaque a été menée par l'Américain d'origine afghane de 29 ans Omar Seddique Mateen.

Le FBI, qui a ouvert une enquête pour "terrorisme", le soupçonne d'avoir prêté "allégeance" à Daech dans un appel passé aux secours quelques instants avant le massacre. La police fédérale l'avait interrogé à plusieurs reprises, en 2013 et 2014, pour "d'éventuels liens avec des terroristes", mais sans suite.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Daech revendique la fusillade d'Orlando
Obama: la fusillade en Floride est un attentat
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
élection présidentielle, fusillade, attentat, Donald Trump, Barack Obama, Orlando, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook