International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
42221
S'abonner

Le président français François Hollande s'est rendu lundi après-midi à l'ambassade des États-Unis à Paris pour "exprimer sa compassion" envers le peuple américain après la tuerie d'Orlando, qui a fait 49 morts.

"La France adresse au peuple américain toute sa solidarité dans l'épreuve qu'il traverse après l'effroyable tuerie homophobe d'Orlando", a déclaré le chef de l'Etat à l'issue de cette visite, où il était notamment accompagné de Manuel Valls.

​Selon lui, "La France soutiendra toujours le combat des femmes et des hommes qui luttent, partout dans le monde, pour l'égalité et la dignité et poursuivra aux côtés des Etats-Unis sa lutte implacable contre le terrorisme."

Le président a également indiqué qu'aucun pays n'était protégé de la barbarie ou du terrorisme.

"C'est ensemble que nous devons affronter cette menace et la vaincre. C'est ce que la France a fait depuis plusieurs années et qu'elle continuera à faire. (…) C'est pour cette liberté-là que nous nous sommes levés les uns et les autres, les Américains et les Français", a conclu François Hollande. 

​La fusillade d'Orlando, qui a fait 49 morts et 53 blessés dans la nuit du 11 au 12 juin, est l'attentat le plus sanglant survenu aux Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001. L'attaque contre la boîte de nuit gay Pulse a été menée par l'Américain d'origine afghane de 29 ans Omar Seddique Mateen qui a été tué par la police lors des échanges de tirs après une confrontation de trois heures.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Fusillade en Floride: Poutine et Hollande expriment leurs condoléances
Fusillade d’Orlando: les internautes expriment leur solidarité
La fusillade d’Orlando était-elle planifiée?
La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Tags:
ambassade, terrorisme, François Hollande, Manuel Valls, Orlando, Paris, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook