International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
26313
S'abonner

L'Américain d'origine afghane Omar Mateen, qui a massacré 49 personnes au Pulse, un night-club gay d'Orlando (sud-est des Etats-Unis), aurait visité cette boîte de nuit au moins une douzaine de fois.

Omar Manteen s'était déjà rendu au Pulse avant la fusillade, affirment les habitués. Selon les témoins, le tueur de 29 ans aurait été vu à l'intérieur du club gay d'Orlando au moins une douzaine de fois.

"Parfois, il allait dans un coin, s'asseyait et buvait seul. D'autres fois, il était tellement ivre qu'il était bruyant", a déclaré un témoin, Ty Smith, au quotidien Orlando Sentinel.

Un autre témoin a déclaré qu'Omar Mateen lui avait envoyé plusieurs messages sur une application de rencontres destinée aux hommes homosexuels ou bisexuels, mais le rendez-vous n'a jamais eu lieu.

Omar Mateen, citoyen américain de 29 ans né à New York de parents afghans, avait exprimé sa sympathie pour différents groupes djihadistes, dont certains sont en conflit, a déclaré lundi le FBI, qui décrit l'auteur de la tuerie la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis comme un "loup solitaire".

La fusillade qui a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride, a fait 49 morts et 53 blessés. La police a abattu le tireur, Omar Seddique Mateen, lors d'un échange de tirs au bout d'une confrontation de trois heures. Selon le FBI, M.Mateen a appelé le numéro d'urgence 911 avant la fusillade pour déclarer qu'il soutenait le groupe terroriste Etat islamique (Daech). L'Etat islamique a revendiqué le massacre. Néanmoins, les autorités américaines affirment n'avoir trouvé aucun lien direct entre l'organisation Etat islamique (Daech) et l'auteur de l'attaque.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Après Orlando, l'Onu appelle Washington à renforcer le contrôle sur les armes
2 millions de dollars pour les victimes d'Orlando collectés en une journée
Le tireur d'Orlando envisageait d'attaquer Walt Disney World
Tags:
application, boîte de nuit, fusillade d'Orlando, Etat islamique, Omar Mateen, Floride, Orlando
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook