International
URL courte
Fusillade en Floride (41)
675
S'abonner

Les actions des sociétés américaines qui fabriquent des armes à feu sont montées en flèche après l'attaque terroriste survenue à Orlando (Floride).

Un jour plus tard après l'attaque, les sociétés américaines fabriquant d'armes ont connu une vraie flambée d'actions. A titre d'exemple, les actions de Smith & Wesson ont augmenté de près de 11% et celles de Sturm, Ruger & Company de 8%, indique Business Insider.

La situation n'étant pourtant ni unique, ni étonnante, et dont on se rappelle bien de cas d'ores et déjà.

Ces derniers temps, les marchés américains tendent à réagir de façon similaire aux fusillades de masse et aux attaques meurtrières qui surviennent dans le pays, les actions des entreprises productrices d'armes à feu augmentant régulièrement sur fond d'événements tragiques.

Ainsi, les attaques fomentent le débat sur la limitation de l'achat et de la vente libre d'armes à feu, toujours question clé aux Etats-Unis, et la polémique qui enfle augmente à son tour la demande d'armes à feu… Cercle vicieux, semble-t-il.

La fusillade qui a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride, a fait 49 morts et 53 blessés. La police a abattu le tireur, Omar Seddique Mateen, lors d'un échange de tirs au bout d'une confrontation de trois heures. Selon le FBI, M.Mateen a appelé le numéro d'urgence 911 avant la fusillade pour déclarer qu'il soutenait le groupe terroriste Etat islamique (Daech). L'Etat islamique a revendiqué le massacre. Néanmoins, les autorités américaines affirment n'avoir trouvé aucun lien direct entre l'organisation Etat islamique (Daech) et l'auteur de l'attaque.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

Massacre d'Orlando: le tireur était un habitué du night-club gay
Après Orlando, l'Onu appelle Washington à renforcer le contrôle sur les armes
Massacre d'Orlando: le doute plane sur les liens entre le tueur et Daech
Les Russes rendent hommage aux victimes d'Orlando
Tags:
fusillade d'Orlando, armes à feu, actions, Omar Mateen, Orlando, Floride, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik