International
URL courte
Euro 2016 (115)
46402
S'abonner

Plusieurs journaux britanniques ont placé la photo du Russe Vassia Killer en Une pour illustrer les articles sur le hooliganisme des supporters.

Le fan de football russe, connu comme Vassia Killer, envisage d'ester en justice à la suite de la publication de sa photo dans la presse britannique en illustration des articles condamnant le comportement des supporters russes à l'Euro 2016. Dans sa ligne de mire figurent entre autres le Daily Mirror, le Sun et le Daily Mail.

"Je suis activement en ligne des événements liés au monde du football. Et voilà que j'ai vu ce tabloïd. J'ai prévenu mon frère qui est un avocat chevronné. Nous allons voir ce que nous pouvons faire face à cette situation. Cela fait des années que je ne suis plus un hooligan de football, je suis père d'une famille nombreuse et j'ai où passer mon énergie", a-t-il déclaré aux médias russes.

Son frère-avocat n'exclut pas la possibilité d'actions en justice. Et de préciser qu'il se peut que des journaux français soient également traduits en justice.

Sur la Une du Daily Mirror sorti le 14 juin, on pouvait voir la photo de Vassia Killer. Le titre de l'article principal de cette parution est "Un mal ultime. Honte aux hooligans à l'Euro 2106". Toujours en Une, on pouvait lire que 150 supporters russes se préparaient à attaquer les fans de l'équipe du Pays de Galles.

Dossier:
Euro 2016 (115)

Lire aussi:

A Marseille, des "supporters russes" pas si russes que ça
Euro 2016: la police française impuissante face aux violences
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
supporter, journal, actions, justice, football, photo, Royaume-Uni, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook