Ecoutez Radio Sputnik
    Soldat syrien à Alep

    Près de 100 terroristes d'al-Nosra massés à la frontière syro-turque

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    72727119

    Les terroristes du Front al-Nosra continuent de torpiller le régime de cessez-le-feu en vigueur en Syrie depuis le 27 février.

    Une centaine de terroristes du Front al-Nosra armés d'arsenal lourd sont arrivés dans la zone de la frontière syro-turque, rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dans un communiqué.

    "Selon les informations fournies par les habitants de l'agglomération de Kbana (province de Lattaquié), près de 100 terroristes du Front al-Nosra armés d'arsenal lourd sont arrivés dans la zone de la frontière syro-turque", indique la source.

    Et de préciser que les extrémistes de cette organisation avaient pilonné à l'artillerie et aux mortiers plusieurs quartiers résidentiels d'Alep ainsi que l'agglomération de Handrat et l'aéroport d'Al-Nayrab (province d'Alep). Des attaques similaires ont en outre eu lieu dans les provinces de Hama, de Damas et de Lattaquié.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil.

    La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

     

    Lire aussi:

    La Russie et la Syrie ont éliminé un tiers de terroristes de Daech et d'al-Nosra
    Plus de 100 terroristes du Front al-Nosra arrivés en Syrie de Turquie
    Syrie: l'opposition "modérée" pourrait couvrir le Front al-Nosra
    Tags:
    tir au mortier, artillerie, cessez-le-feu, pilonnage, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Hama, Lattaquié, Alep, Damas, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik