Ecoutez Radio Sputnik
    Après la fusillade  dans le night-club gay Pulse d'Orlando

    La femme du tueur d'Orlando était au courant de son projet

    © AFP 2019 Mandel Ngan
    International
    URL courte
    305

    L'épouse du terroriste qui a abattu 53 personnes dans un club gay d’Orlando était au courant de son projet et affirme avoir cherché à le dissuader de commettre son crime.

    La femme d'Omar Mateen, l'homme qui a tué 49 personnes et fait 53 blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans une discothèque d'Orlando en Floride, était au courant de son projet et pourrait être prochainement inculpée dans cette affaire, apprend-on mardi de source policière.

    Un grand jury fédéral a été convoqué et pourrait inculper Noor Salman dès mercredi, a appris Reuters.

    "Il apparaît qu'elle avait une certaine connaissance de ce qui se passait", a déclaré le sénateur Angus King, membre de la commission du Renseignement du Sénat américain après avoir été informé des derniers éléments de l'enquête.

    "C'est tout à fait, je dirais, une personne représentant un intérêt actuellement. Elle semble coopérer et peut nous fournir des informations importantes", a ajouté le sénateur qui s'exprimait sur CNN.

    Selon FoxNews.com, qui cite une source du FBI, les magistrats pourraient l’inculper pour complicité dans 49 assassinats et 53 tentatives d'assassinat, pour ne pas avoir informé les services de police et la justice de l'attaque imminente et pour mensonge à agent fédéral.

    Selon NBC News, Noor Salman a dit aux agents fédéraux qu'elle avait cherché à dissuader son mari d'attaquer le Pulse. Mais elle a aussi confié au FBI qu'elle l'avait une fois conduit en voiture à la discothèque The Pulse parce qu'il voulait la voir de plus près, précise la chaîne de télévision.

    Agé de 29 ans, Omar Mateen, né à New York, était citoyen américain. Il exerçait un emploi de vigile. Ses parents sont originaires d'Afghanistan.

    La mère de Noor Salman, Ekbal Zahi Salman, vit dans un quartier de la classe moyenne à Rodeo en Californie. Selon un voisin, Noor Salman n'a rendu visite à sa mère qu'une fois après son mariage avec Omar Mateen.

    La mère de Noor Salman "n'aimait pas beaucoup" Omar Mateen, raconte le voisin. En outre, Omar Mateen n'autorisait pas Noor Salman à venir, ajoute le voisin.


    Lire aussi:

    Orlando: quand le FBI suspecte des radicaux, mais les laisse s’armer
    Les actions des entreprises d'armes US en hausse après la fusillade d'Orlando
    Après Orlando, l'Onu appelle Washington à renforcer le contrôle sur les armes
    2 millions de dollars pour les victimes d'Orlando collectés en une journée
    Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne la tuerie d'Orlando
    Tags:
    terrorisme, épouse, femmes, attentat, Etat islamique, Omar Mateen, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik