International
URL courte
1170
S'abonner

Bonnes nouvelles en provenance du Venezuela : les autorités du pays ont décidé de rétablir la semaine de travail de cinq jours, alors que le niveau d'eau dans le réservoir de la centrale de Guri, l'une des plus grandes centrales hydroélectriques du monde, revient progressivement à la normale.

Le ministre vénézuélien de l'Energie électricité Luis Mota Dominguez a déclaré sur son compte Twitter que le gouvernement du pays allait restaurer la semaine de travail de cinq jours. La journée de travail durera jusqu’à 13 heures.

"A partir d'aujourd'hui, le mercredi, le jeudi et le vendredi redeviennent des journées de travail", a précisé M. Dominguez.

De plus, les écoles vénézuéliennes rouvriront leurs classes le vendredi.  Elles étaient fermées ce jour-là en raison du manque d'électricité.

Fin avril, le gouvernement vénézuélien a décidé de réduire temporairement la semaine de travail à deux jours. La mesure visait à diminuer la consommation d'énergie, alors que le pays subissait de graves difficultés en raison de la sécheresse.


Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
horaire de travail, centrale électrique, manque, sécheresse, électricité, travail, Amérique latine, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook