Ecoutez Radio Sputnik
    Chemin de fer

    Vers un chemin de fer reliant l'Europe et l'Asie?

    © Sputnik . STR
    International
    URL courte
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2016 (36)
    13231

    L'idée de relier l'Europe à l'Asie semble bien prometteuse et profitable au directeur de l'entreprise Hyperloop Dirk Ahlborn. Pourquoi? Et quels autres projets entretient-il d'ailleurs? Toutes les réponses dans un entretien accordé à Sputnik.

    Dans le contexte actuel tendu, les entrepreneurs européens se sont lancés à la recherche des secteurs les plus économiquement avantageux. D'autant plus qu'on peut remédier à certains problèmes au fur et à mesure.

    Selon le directeur d'Hyperloop, il faudrait bien attacher une attention particulière à l'industrie des transports. Le système allemand est organisé de telle sorte à générer des profits, c'est pourquoi l'Allemagne s'intéresse à tous divers types de marchés.

    "Les trains ne sont pas rentables, mais notre système s'organise de manière à apporter du profit. Ainsi, on est intéressé à différents marchés", a-t-il affirmé. "La Russie, et en particulier Moscou, a de grands problèmes avec les transports. Et nous souhaitons avancer de possibles solutions à ces problèmes".

    Ce qui attire le plus l'attention de l'entreprise, ce sont les dimensions du territoire russe.

    "L'étendue du pays nous est très attirante: il serait intéressant par exemple de relier l'Europe et l'Asie", a estimé M. Ahlborn.

    Un projet qui pourrait bien se réaliser puisqu'à l'heure actuelle la Russie se développe énergiquement et sans discontinuer.

    Le programme du SPIEF comprend plus de 100 événements, y compris des forums d'affaires de l'OCS et du BRICS, le forum du G20 et le sommet des compagnies énergétiques, qui réunit les chefs des plus grandes entreprises du secteur. La 20e édition du Forum de Saint-Pétersbourg se tient du 16 au 18 juin. Washington a déjà fait savoir que "le gouvernement américain n'y participerait à aucun niveau".

    Dossier:
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2016 (36)

    Lire aussi:

    L'Allemagne ne veut pas céder ses robots à la Chine
    L'Allemagne est imprudente si elle fait de la Russie un ennemi
    "Isolée", la Russie va accueillir 500 entreprises et des hommes d'Etats du monde entier
    SPIEF 2016 : le Davos russe que le monde ne peut pas négliger
    Tags:
    industrie, chemin de fer, transports, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2016, Asie, Europe, Russie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik