International
URL courte
1017
S'abonner

La prohibition introduite auparavant sur plusieurs bases militaires américaines au Japon est partiellement levée. De quoi réjouir les locaux.

Les militaires américains ont désormais le droit de consommer de l'alcool à la maison et sur le territoire des bases militaires jusqu'à 22 heures.

Il n'y a aucune limite temporaire pour la consommation des boissons alcoolisées à son domicile, bien qu'il soit interdit d'en boire en réunion, à savoir en compagnie d'un grand nombre de personnes. 

La prohibition demeure toutefois en vigueur sur les bases militaires de l'île japonaise d'Okinawa, au Japon, a annoncé l'agence Kyodo.

Le Commandement des forces armées américaines a auparavant introduit la prohibition et le couvre-feu pour ses militaires au Japon.

Le 4 juin, une militaire américaine de 21 ans a provoqué un accident de la route. Ivre, elle est passée sur la voie de droite et a endommagé deux véhicules, faisant deux blessés. 

En outre, Kenneth Franklin Shinzato, 32 ans, ex-soldat et désormais employé de la base aérienne de Kaneda, a été arrêté par la police japonaise qui le soupçonne d'avoir déposé au bord d'une route le corps sans vie d'une Japonaise de 20 ans, Rina Shimabukuro, portée disparue depuis fin avril. 

Un autre soldat américain de 24 ans soupçonné de viol avait été arrêté il y a moins de deux mois, également à Okinawa.

La population supporte de moins en moins bien la présence à Okinawa de plus de la moitié des 47.000 soldats américains stationnés au Japon. Les habitants condamnent des méfaits récurrents et organisent régulièrement des manifestations.

Lire aussi:

Couvre-feu pour les soldats américains après un meurtre à Okinawa
Meurtre d'une Japonaise: le gouverneur d'Okinawa veut rencontrer Obama
Les USA sifflent la fin de la récré pour leurs soldats au Japon
Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
Tags:
boissons alcoolisées, couvre-feu, militaires, interdiction, alcool, base militaire, victimes, base aérienne de Kaneda, Okinawa, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook