Ecoutez Radio Sputnik
    Aden, Yémen

    Abou Dhabi quitte le Yémen ayant "réduit la ville d'Aden en cendres"

    © AFP 2019 SALEH AL-OBEIDI
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    14421
    S'abonner

    Cette semaine, les Emirats arabes unis (EAU) ont décidé se retirer de la coalition arabe sous commandement saoudien qui effectue des frappes aériennes sur le territoire yéménite. "Ils ont réduit la ville d'Aden en cendres et maintenant ils se retirent", lance un expert yéménite.

    Nasser Mahfouz, un délégué du mouvement chiite Houthis Ansar Allah aux pourparlers de paix sur la situation au Yémen, qui se déroulent au Koweït, commente cette décision à Sputnik.

    "Tout d'abord, nous sommes très surpris par cette nouvelle. Je pense que, maintenant, les conflits qui existent entre les EAU et la coalition ont commencé à faire surface, et je pense que les avions émiratis abattus à Aden sont à l'origine de cette décision. Ils ont réduit la ville d'Aden en cendres et maintenant ils partent", a indiqué M.Mahfouz.

    Concernant l'Arabie saoudite, le politique yéménite affirme que le royaume est le pays qui répand le terrorisme dans le monde.

    "L'Arabie saoudite n'a que de l'argent avec lequel ils peuvent se permettre de corrompre tout le monde, y compris la communauté internationale. Ils ont même acheté la résolution 2216 (résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur le Yémen, ndlr) pour de l'argent. Riyad répand le terrorisme partout dans le monde. Ceux qui se battent en Syrie sont des mercenaires de l'Arabie saoudite", a-t-il souligné.

    Les pourparlers de paix sur la situation au Yémen, qui se tiennent au Koweït, visent à mettre fin au conflit qui fait rage depuis plus d'un an déjà et a fait d'ores et déjà d'innombrables victimes.

    Les affrontements opposent les rebelles Houthis du mouvement chiite Houthis Ansar Allah, accusés de liens avec l'Iran, et la partie de l'armée fidèle à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, aux troupes loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi qui sont soutenues au sol et dans les airs par les forces de la coalition arabe sous commandement saoudien. Cette dernière intervient depuis mars 2015 au Yémen. Les Houthis se sont emparés, depuis fin 2014, de vastes pans du territoire yéménite ainsi que de la capitale Sanaa.

    Selon les statistiques des Nations unies, un tiers des 9.000 victimes tombées au cours de la guerre sont civiles.

     

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Des sous-munitions britanniques interdites ont été découvertes au Yémen
    Yémen: l’Arabie saoudite compte reproduire le scénario irakien ou syrien?
    Les USA déploient discrètement des troupes terrestres au Yémen
    Yémen: 800 djihadistes d'Al-Qaïda supprimés lors d'une offensive de la coalition
    Tags:
    Houthis, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Koweït, Aden, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik