International
URL courte
20811
S'abonner

Lors de sa visite en Syrie, le ministre russe de la Défense s'est rendu à la base aérienne de Hmeimim, avant de s'entretenir avec le président syrien.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a inspecté les troupes russes et les positions de tir du système de missiles sol-air S-400 déployé sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie, a annoncé le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov.

"Le ministre a contrôlé le service de combat au poste de commandement du groupe de la DCA et a inspecté les positions de tir du système de missiles sol-air S-400 déployé sur la base aérienne", a indiqué le porte-parole.

Par la suite, le ministre russe s'est entretenu avec le président syrien Bachar el-Assad.

Lors de leur entretien, les parties ont évoqué les problèmes de la coopération militaire et technique, ainsi que la coopération dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes agissant en Syrie, annonce un communiqué du ministère russe de la Défense. 

A son tour, l'ambassadeur syrien en Russie Riyad Haddad a annoncé à l'agence Sputnik que le chef de l'Etat syrien et le ministre russe de la Défense ont évoqué, lors de leur rencontre, les projets pour l'avenir dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et ont "fait une appréciation de la période écoulée".

La Russie a officiellement annoncé le déploiement du système de missiles sol-air S-400 sur la base aérienne de Hmeimim suite à l'incident ayant entraîné la destruction d'un bombardier russe Su-24, abattu par l'aviation turque. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que les systèmes S-400 seraient déployés en Syrie afin de protéger les militaires russes qui restaient en Syrie.

 

Lire aussi:

Pour Assad, la défaite du terrorisme est inévitable
Steinmeier: pas d'avenir pour la Syrie sans Assad
Renverser Assad par la force serait une erreur, selon Obama
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
inspections, S-400, ministère russe de la Défense, Bachar el-Assad, Sergueï Choïgou, Hmeimim, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook