Ecoutez Radio Sputnik
    Belgique : trois inculpations pour un projet d’attentat contre des fan-zones

    Belgique : trois inculpations pour un projet d’attentat contre des fan-zones

    © REUTERS / Benoit Tessier
    International
    URL courte
    181
    S'abonner

    Quelques mois après les attentats meurtriers qui ont frappé la capitale belge, Bruxelles est toujours dans le viseur des terroristes.

    Trois hommes ont été inculpés samedi en Belgique à la suite d'une opération antiterroriste menée au cours de la nuit par les autorités, a annoncé le parquet fédéral. Neuf autres personnes interpellées ont été relâchées après interrogatoire, a-t-il ajouté, cité par Reuters.

    Selon la chaîne néerlandophone VTM, les suspects arrêtés dans la nuit sont soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat à Bruxelles pendant la rencontre de l'Euro entre la Belgique et l'Irlande, qui avait lieu samedi après-midi.

    Les services de sécurité européens redoublent de vigilance à l'occasion de l'Euro de football en France, quelques mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre (130 morts), et ceux du 22 mars à l'aéroport Zaventem de Bruxelles et dans le métro de la capitale belge (32 morts).

    Les trois inculpés, Samir C., 27 ans, Moustapha B., 40 ans, et Jawad B., 29 ans, sont accusés d'avoir tenté de commettre un meurtre à caractère terroriste et d'avoir 

    participé aux activités d'un groupe terroriste, a déclaré le parquet fédéral.

    Des dizaines de perquisitions ont également été effectuées pendant la nuit sur ordre d'un juge d'instruction de Bruxelles "dans le cadre d'un dossier de terrorisme".
    Le parquet a expliqué que les éléments recueillis au cours de l'instruction "nécessitaient d'intervenir immédiatement".

    Lire aussi:

    Pour Valls, il faudra une génération pour vaincre le terrorisme
    Fusillade en Floride: le terrorisme local fait 50 victimes
    Tags:
    terrorisme, attentat, projet, Euro 2016, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik