International
URL courte
3236
S'abonner

Une famille entière a été fusillée par Daech, qui n'a pas épargné les enfants. Leur seule faute est d'avoir tenté de fuir la ville contrôlée par l'organisation État islamique et encerclée par les Kurdes.

La ville syrienne de Manbij a connu un nouveau drame sanglant. Les terroristes de Daech ont exécuté six habitants locaux. Parmi eux, deux enfants, annonce le service de presse de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK).

"Les djihadistes ont arrêté six membres de la famille Al-Darj alors qu'ils cherchaient à quitter la ville de Manbij, dévastée par la guerre, raconte un habitant local. Ils ont été fusillés devant des centaines de personnes. Parmi les victimes, il y avait deux enfants. L'exécution a été spécialement organisée dans un endroit public pour intimider les habitants locaux".

Les Forces démocratiques syriennes, qui regroupent des combattants kurdes et arabes hostiles aux djihadistes du groupe Etat islamique, ont lancé une offensive pour libérer la ville de Manbij, important centre logistique de Daech. Les terroristes reçoivent depuis Manbij des armes et accueillent de nouveaux combattants.
Cependant, l'assaut de la ville est entravé. Environ 100.000 habitants locaux sont toujours aux mains de Daech, qui les utilise comme bouclier humain.

Lire aussi:

L'armée irakienne ouvre un second front anti-Daech à Mossoul
Des navires transportant des armes pour Daech pourchassés en Méditerranée
Job de rêve: Daech à la recherche de kamikazes en Europe
Tags:
exécution, civils, Etat islamique, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook