International
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)
0140
S'abonner

Le président du Parlement libyen, Aguila Salah Issa, a annoncé une mobilisation totale dans le pays pour combattre les terroristes d'Al-Qaïda et de Daech.

Le commandant des forces militaires subordonnées au parlement libyen et président de la Chambre des représentants Aguila Salah Issa a déclaré une mobilisation totale dans le pays, a annoncé dimanche la chaîne de télévision Sky News Arabia se référant à des sources proches du dossier.

Les forces libyennes mènent actuellement des actions militaires à Tobrouk (ville portuaire de l'est de la côte libyenne, près de la frontière avec l'Égypte) sous le commandement du Parlement libyen, les autorités "de l'est" du pays. Elles luttent contre les groupes terroristes Al-Qaïda et Etat islamique (Ei ou Daech) qui se sont emparés de territoires dans les villes de Benghazi et d'Agedabia.

Le chef du quartier-général, Abdel-Razak al-Nazouri, a été nommé par Aguila Salah Issa le dirigeant militaire de la région située sur la côté de la Méditerranée qui comprend les villes de Benghazi et d'Agedabia, où les forces militaires luttent contre les terroristes.

Le 31 mars dernier, un gouvernement d'union nationale dirigé par le premier ministre Fayed el-Sarraj a été mis en place en Libye. Le nouvel exécutif national n'a pas encore pu rétablir l'intégrité du pays en proie à la division depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, car le parlement de transition, élu en 2014, ne l'avait pas soutenu et a conservé le pouvoir dans l'est du pays. Certaines régions libyennes sont toujours contrôlées par des djihadistes liés au groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Le gouvernement d'entente nationale mène sa propre opération militaire contre les djihadistes dans la ville de Syrte, fief de l'EI.

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)

Lire aussi:

La Libye refuse d'accueillir les migrants renvoyés d'Europe
Libye: l'armée libère une base aérienne stratégique près de Syrte
Obama reconnaît que la Libye était sa plus grande erreur
Première opération des forces spéciales britanniques en Libye
Tags:
Libye, Fayez el-Sarraj, Aguila Salah Issa, gouvernement d'union nationale en Libye, Etat islamique, Al-Qaïda, mobilisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook