International
URL courte
25185
S'abonner

Des cyber-pirates de Daech ont publié les coordonnées des bases aériennes américaines situées dans l'ouest du pays ainsi que des données personnelles de citoyens sud-coréens.

Le groupe terroriste Daech pourrait préparer des attaques contre les bases américaines de la Corée du Sud ainsi que contre les Nord-Coréens, selon les services du renseignement de Corée du Sud.

"Le groupe terroriste Etat islamique a choisi pour cible des sites américains se trouvant dans le pays ainsi que nos citoyens. Des appels au terrorisme ainsi que la transmission des coordonnées de sites et des données personnelles (de citoyens — ndlr) par l'intermédiaire d'applications de messageries le confirment", cite l'agence sud-coréenne Yonhap se référant au communiqué.

Les terroristes ont notamment publié les coordonnées exactes des bases aériennes américaines d'Osan et de Gunsan, situées dans l'ouest du pays, ainsi qu'une carte satellite Google avec des images de ces bases. Selon les services de renseignement, les djihadistes ont pu trouver ces données sur internet et les ont publiées sur leur page internet.

Selon le renseignement sud-coréen, les terroristes pourraient viser d'autres sites situés hors du territoire de la Corée du sud. Au total, on les soupçonne de posséder les données de 77 bases aériennes des Etats-Unis et de l'Otan situées dans le monde entier ainsi que des informations sur les citoyens de 21 pays.

Ces données ont été publiées par des pirates informatiques du groupe United Cyber Caliphate par l'intermédiaire de la messagerie Telegram. Leurs messages contenaient des appels à la "vengeance au nom de l'islam". Les autorités sud-coréennes ont promis de protéger les personnes mentionnées dans la liste des terroristes.

Lire aussi:

Syrie: des habitants de Manbij exécutés par Daech
L'armée irakienne ouvre un second front anti-Daech à Mossoul
Des navires transportant des armes pour Daech pourchassés en Méditerranée
Job de rêve: Daech à la recherche de kamikazes en Europe
Tags:
piratage, attentat, United Cyber Caliphate, Etat islamique, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook